X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Groupe Lebel : les travaux à l’usine de Saint-Michel-du-Squatec presque terminés

durée 5 décembre 2023 | 15h37
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Les travaux permettant l’ajout de diverses technologies à la plus ancienne usine de sciage du Groupe Lebel à Saint-Michel-du-Squatec sont presque terminés. La dernière machine à être installée sera testée dans les prochaines semaines.

    «Les gens de la Finlande sont sur le site présentement. Ils sont arrivés dimanche pour la dernière mise en route de cet équipement-là», a partagé Louis-Frédérick Lebel, président-directeur général. 

    Il croit que le système de triage innovant devrait laisser passer des billes de bois avant Noël. La production officielle est cependant prévue au début 2024, étant donné les deux semaines de vacances des Fêtes chez Groupe Lebel.

    «Notre objectif, dans les premiers six mois, c’est vraiment de faire du développement avec le manufacturier. C’est de l’intelligence artificielle, donc il faut apprendre à la machine, lui montrer ce qu’on veut. C’est un processus qui est assez long», explique-t-il. Cette nouvelle technologie alimentera les deux usines de sciage existantes.

    Rappelons que l’entreprise avait annoncé des investissements de 8 M$ en septembre dernier après avoir essuyé un refus dans son projet de nouvelle usine à Saint-Michel-du-Squatec. 

    UN PROJET «MORT ET ENTERRÉ»

    «Le projet comme on l’a soumis au ministère sur le nouveau terrain qu’on avait acquis [NDLR à l’extérieur du village], il est mort. Le ministère nous a officiellement déposé une lettre de refus», a confirmé M. Lebel.

    C’est ce qui a orienté l’entreprise vers la première phase de travaux sur leurs terrains industriels déjà opérationnels. 

    Pour une éventuelle phase 2 qui comprend la construction d’une nouvelle usine, le Groupe Lebel se laisse un 12 mois de réflexion et d’analyses. «On va comprendre ce que l’équipement qu’on vient d’installer nous apporte vraiment», souligne le président-directeur général.

    Si l’entreprise décide d’aller de l’avant, l’une des deux usines de sciage actuelles serait rénovée et l’entièreté de la production de coupe y serait concentrée. L’autre site existant pourrait donc y accueillir un nouveau bâtiment. «Et comme on est limité au niveau de l’espace, ça va être nécessairement un projet plus petit», a conclu Louis-Frédérick Lebel.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 14h26

    Transport collectif au Bas-Saint-Laurent : 89% de la population est favorable à une bonification des services

    Un sondage Segma Recherche confirme la forte adhésion de la population au projet de bonification du transport collectif proposé par la Régie de transport du Bas-Saint-Laurent et à son financement par la voie d’une majoration de la taxe sur les carburants. En effet, 60% de la population préfère une majoration de la taxe sur les carburants de ...

    19 juin 2024 | 12h35

    Un nouvel hôtel sera construit pour 2026 à Témiscouata-sur-le-Lac

    La Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a annoncé que le projet d’hôtel, sur lequel elle travaille depuis plus de 10 ans, verra le jour en 2026. Sous la bannière Quality Inn, le nouvel hébergement estimé à environ 12 M$ comptera 60 chambres, dont plusieurs avec vue sur le lac. Le promoteur, Groupe Lamontagne, prévoit en plus du complexe hôtelier, la ...

    14 juin 2024 | 15h54

    Une annonce «historique» de 245 M$ pour soutenir l'écosystème entrepreneurial québécois

    Le gouvernement du Canada a fait plusieurs heureux, ce vendredi 14 juin, à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, alors que la ministre fédérale Soraya Martinez Ferrada a confirmé le renouvèlement d’ententes de contribution totalisant 245 M$ entre Développement économique Canada (DEC) et le Réseau des Sociétés d’aide au développement des ...