X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La RIDT adopte son budget 2023 dans un contexte de forte inflation

durée 21 décembre 2022 | 06h02
  • La situation économique actuelle n’étant pas sans poser de sérieux défis aux organisations municipales, la Régie intermunicipale des déchets de Témiscouata (RIDT) a dû composer avec certains enjeux de taille en adoptant son budget qui s’élève à un peu plus de 5,25 M$ pour 2023.

    La majorité des services rendus sont liés à la collecte et au traitement des matières résiduelles, ce qui nécessite une utilisation importante de camions et de machinerie lourde. Le coût élevé des carburants a une incidence directe dans le coût de ces services.  De plus, plusieurs contrats avec des fournisseurs ont connu des hausses majeures de coûts lors de leur renouvellement, notamment en raison de l’inflation et du faible nombre d’entrepreneurs soumissionnaires.

    Afin de diminuer l’impact des augmentations de quotes-parts auprès des 19 municipalités membres, le conseil d’administration a décidé qu’un montant de 200 000 $ à même les surplus de l’organisme sera affecté au budget 2023. Malgré cela, on note une hausse moyenne de 9% des services facturés aux municipalités et une augmentation de la tarification des services rendus directement par la RIDT.

    «Dans le contexte actuel, l’enjeu pour la population afin d’essayer de limiter les augmentations de taxes, c’est d’utiliser les services mis en place de la meilleure manière possible et de participer activement au tri de leurs matières résiduelles», mentionne le président de la RIDT et maire de Rivière-Bleue, Claude H. Pelletier.

    Depuis cet été, tous les services planifiés en lien avec la gestion des matières résiduelles dans la région sont en fonction. Toujours avec l’objectif de limiter au maximum l’enfouissement de déchets, le Témiscouata a fait le choix d’offrir des services de proximité à l’ensemble de la population avec l’accès simple et sans frais à quatre écocentres, 16 dépôts municipaux, des points d’apports volontaires pour la matière organiques et une multitude d’autres possibilités pour que les citoyens fassent le bon geste de tri.

    Le directeur de la RIDT, Maxime Groleau, tient d’ailleurs à rappeler que chaque geste compte. «Par exemple, en évitant la mise en place d’un troisième bac brun et en faisant du compostage domestique, le résidents et entreprises du Témiscouata réalisent collectivement une économie de 635 000 $ chaque année, en plus d’éviter aux camions de parcourir une distance de 3,5 fois le tour de la Terre.»

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h30

    Des projets se concrétisent à Témiscouata-sur-le-Lac

    À la conférence de presse du 25 mai 2022, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a présenté des projets de développement économique majeurs sur son territoire totalisant des investissements de près de 19 M $. Lors de cette annonce, la Ville a insisté sur le déploiement à très court terme de ces nombreux projets et, aujourd’hui, elle annonce qu’une ...

    7 février 2023 | 13h22

    La Chambre de commerce souhaite une hausse limitée des tarifs d’électricité

    À la suite de la présentation du projet de loi 2 prévoyant le plafonnement de la hausse des tarifs d’électricité à 3 % pour les clients résidentiels, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a demandé au gouvernement d’étendre cette limite aux entreprises. Cette requête, présentée au ministre de l’Économie, de l’Innovation et de ...

    6 février 2023 | 11h36

    Boréal Univers gourmand ouvrira ses portes en avril 2023

    Après des mois à travailler sur un nouveau concept et à élaborer des plans, les dirigeants de l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup ont dévoilé ce 6 février l’identité du futur complexe de restaurant et bar qui ouvrira ses portes en avril 2023, le Boréal Univers gourmand. Selon la vice-présidente de l’Hôtel Universel, Joanna Lortie, la nouvelle ...