Publicité

25 mars 2022 - 15:25

L'entreprise Les Fibres de Verre Rioux finaliste aux Mercuriades

Toutes les réactions 1

L'entreprise Les Fibres de Verre Rioux de Sainte-Françoise est une fois de plus finaliste dans le plus prestigieux concours du monde des affaires, Les Mercuriades dans la catégorie Entreprenariat (relève d’entreprise). Rappelons que l’entreprise a été finaliste l’an passé comme Employeur de L’Année et gagnant de la catégorie Santé-Sécurité.

Les Fibres de Verre Rioux se distincte cette année par la réussite de sa relève d’entreprise, combiné à ses succès financiers et à ses stratégies de gestion à échelle humaine. Pascale Gagnon femme d’affaire et mère d’une jeune famille est venu prendre la relève de son frère Jérôme Gagnon homme d’affaire bien connu dans les Basques.

La stratégie de relève développée et mise en œuvre a été un succès à plusieurs niveaux. En plus de répondre aux attentes personnelles des propriétaires sortant et entrant, elle a fait cheminer l’entreprise au plan des ressources humaines, de l’image de marque, de la rentabilité tout en diminuant l’empreinte écologique. En combinant leurs forces respectives, ils ont permis de créer une forte synergie et ainsi mettre en place une panoplie d’idées et de projets innovateurs. Le tout dans le contexte particulier de la pandémie en plus de conjuguer avec la grossesse et la naissance des deux enfants de Pascale.

La clef du succès du transfert d’entreprise a passé d’abord par des valeurs et une vision commune. La franchise et la transparence ont été au cœur des orientations de transfert. «On a tout mis sur la table et les incidences fiscales pour l’un ou l’autre des parties ont été prises en considération. Personnes n’a essayé de tirer la couverture de son côté, il a fallu trouver des compromis pour répondre aux attentes de chacun et se rencontrer au milieu. Pas de cachette, pas de surprise et pas de chicane», note Pascale Gagnon.

La nouvelle propriétaire mentionne qu’une entreprise manufacturière comme la sienne se différencie grandement par l’entremise de ses travailleurs. Leur plan de relève et de restructuration s’est donc principalement concentré sur les ressources humaines. Dans les plus récents éléments mis en place notons un nouveau programme de partage des bénéfices de l’entreprise à tous les employés via une prime, une augmentation marquée des salaires, la réduction des heures de travail à 38h/semaine (avec le même salaire), l’aménagement d’un gym et d’un verger collectif, et de la formation en continue.

«Cela permet encore plus d’engagement de nos travailleurs et renforce le sentiment d’appartenance», souligne la cheffe d'entreprise. Au cours des dernières année ils ont fait la preuve que plus les moyens pour mobiliser étaient grands, meilleurs était les bénéfices et plus les employés étaient satisfaits. «L’augmentation des compétences et l’amélioration des lieux de travail augmente l’efficacité puis en contrepartie on améliore les salaires et les autres avantages. C’est l’exemple parfait du gagnant/gagnant.»

Frère et sœur ont donc réussi leur pari d’effectuer un transfert complet d’entreprise dans un contexte risqué et imprévisible. Tout en permettant à l’entreprise de s’élever à un autre niveau. C’est tous ces éléments qui leurs ont permis une nouvelle fois de se démarquer auprès du concours provincial de la Fédération des Chambres du Commerce du Québec.

Les gagnants du concours seront dévoilés le 2 mai prochain.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations à vous deux pour votre succès et vos compétences.
    Je souhaite une poursuite fructueuse de vos activités avec la participation de vos employés, C’est une combinaison gagnante
    Bonne chance pour les mercuriafes.
    Amitiés
    Jean-Louis

    Jean-Louis Gagnon - 2022-03-26 08:53