Publicité

18 février 2022 - 09:36 | Mis à jour : 11:06

Le Domaine de la Tannerie de Trois-Pistoles obtient le feu vert de Québec

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Après avoir répondu à chacune des demandes du ministère de la Culture, y compris en procédant à des fouilles archéologiques, le promoteur du Domaine de la Tannerie de Trois-Pistoles, Les Immeubles Yan Lagacé, a finalement reçu le feu vert tant attendu. 

Les travaux visant à construire 18 appartements sur le site pourront s’amorcer dès le printemps prochain.

«Une des préoccupations du ministère était de s'assurer qu'il y aura un rappel sur le rôle historique et l'histoire de la tannerie. Il ne restait plus rien qui avait une certaine valeur à l'intérieur, mais nous allons rappeler le rôle dans l'histoire et le développement de la tannerie Riou à Trois-Pistoles, c’est certain», souligne la directrice générale Marie-Ève Dionne.

Le promoteur entend rappeler le caractère unique de la tannerie notamment avec la création d'un espace dédié où se trouvera une affiche éclairée et consacrée à l'histoire de la tannerie. On indique que plusieurs photos d'époque seront aussi affichées.

PROJET

Le promoteur décrit son projet du 30, rue Martel comme «moderne, haut de gamme et abordable, au look rustique respectant les plus récentes normes écoénergétiques.» Le développement au cout de 4 M$, se déclinera en trois phases qui verra à terme et en fonction de la demande la construction de trois immeubles totalisant 18 unités d'habitation de type 4 1/2 plus.

«C'est ce qui est tendance en ce moment et nous sommes vraiment heureux de pouvoir aller de l'avant. Il n'y a pas eu de construction résidentielle majeure depuis 2005 à Trois-Pistoles et le besoin est là. Le marché est saturé, le taux d'inoccupation est extraordinairement bas», souligne Mme Dionne.

Cette dernière souligne que les premiers clients à s’être manifestés sont des propriétaires souhaitant mettre en vente leur maison. «Ça vient revitaliser le quartier et ça va contribuer à remettre des maisons sur le marché de l’immobilier», souligne la directrice générale.

Le projet bénéficie de l'appui de la Ville de Trois-Pistoles. Rappelons que Trois-Pistoles et les Basques ont connu l'une des plus importantes hausses démographiques, notamment avec l'arrivée de néoruraux depuis le début de la pandémie.

Les premières unités devraient être livrées dès le mois de septembre prochain.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article