Publicité

11 septembre 2021 - 06:55

Aider des immigrants à s’installer et vivre ici

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre, le Centre local de développement (CLD) de la région de Rivière-du-Loup intervient pour aider des immigrants à s’installer et vivre ici. Deux agentes de développement immigration, Stéphanie Jeanne Bouchard et Bérangère Furbacco, multiplient les interventions d’intégration et d’accompagnement de personnes immigrantes pour qu’elles se sentent le plus possible chez-elles.

Originaire de Rivière-du-Loup, Mme Bouchard travaille au CLD depuis plus de 8 ans, elle a donc accompagné de nombreuses personnes provenant d’autres pays et aussi d’ailleurs au Québec. Bérangère Furbacco est elle-même issue de l’immigration. Native de La Savoie en France, Mme Furbacco est arrivée au Québec et plus précisément à Rivière-du-Loup il y a quatre ans. Au cours des deux dernières années, elle a mis ses compétences et son attachement pour la région au service du CLD et des personnes immigrantes.

Faisons d’abord un bref survol de leurs interventions telles que résumées dans le rapport annuel du CLD pour l’année 2020. Au niveau de l’accueil et de l’établissement sur le territoire de la MRC de Rivière-du-Loup, les deux agentes de développement immigration ont effectué un suivi individualisé auprès de 120 personnes incluant des résidents permanents, des demandeurs d’asile, des étudiants internationaux (Cégep de Rivière-du-Loup et Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir) et des travailleurs temporaires établis sur le territoire ou en cours d’établissement. Plusieurs de ces derniers sont en démarche pour l’obtention d’un statut de résident permanent. À cela, s’ajoutent leurs conjoints et conjointes ainsi que des enfants en âge d’être intégrés au milieu scolaire ou en service de garde.

Stéphanie Jeanne Bouchard et Bérangère Furbacco sont aussi intervenues en suivi personnalisé, tant sur le plan social que professionnel, auprès de 81 personnes immigrantes en 2020, des gens qui sont arrivés sur le territoire depuis plus d’un an. « Donc, c’est un total de 201 personnes accompagnées, dont 93 femmes et 108 hommes », souligne Mme Bouchard, tout cela en période de pandémie. « Que ce soit pour le logement, la garderie, des activités sociales, c’est un coup de pouce pour faciliter leur intégration », ajoute-elle. Aux rencontres individuelles, s’ajoutent diverses activités d’accueil et d’information telles que l’organisation d’un atelier sur la préparation à l’hiver en collaboration avec le Cégep de Rivière-du-Loup et l’organisation d’un groupe de parole pour les femmes immigrantes.

De plus, 32 entreprises ont bénéficié de services soit par l’accompagnement dans les procédures et/ou le soutien au niveau de la gestion de la diversité culturelle en entreprise. « Nous faisons le lien avec le milieu d’accueil, travaillons à la sensibilisation des entreprises, des travailleurs et des municipalités », mentionne Mme Furbacco. Le CLD, ses agentes en immigration et son agente de développement, collabore avec Place aux jeunes Rivière-du-Loup, c’est donc une équipe de cinq personnes qui accueille, non seulement les personnes immigrantes mais aussi les migrants d’autres régions du Québec de tous âges. «Nous les aidons à s’installer, puis à s’enraciner et ainsi vitaliser nos municipalités», ajoute-t-elle.

PREMIÈRES DÉMARCHES D’INSTALLATION

Dans le cadre des ententes avec le ministère de l’Immigration, Francisation et Intégration du Québec (MIFI), les services immigration du CLD offriront près d’une cinquantaine d’ateliers pour favoriser l’installation des personnes immigrantes et des activités interculturelles dès septembre 2021. Diverses thématiques seront abordées : services financiers, impôts, Service Canada, sorties interculturelles, préparation à l’hiver et plus encore! L’offre sera aussi bonifiée pour toutes les personnes nouvellement arrivées dans la MRC.

Deux formats sont possibles. Une séance de trois heures pour les nouveaux employés, directement en entreprise ou en virtuel. On note aussi des séances mensuelles auxquelles les personnes pourront s’inscrire individuellement, qu’elles soient déjà au Québec ou en préparation de leur arrivée. En virtuel, deux ateliers de 1 heure 30 seront proposés sur la période du diner, en début de chaque mois. L’inscription est gratuite. Pour des informations supplémentaires, contactez [email protected]

« Notre rôle est d’humaniser les trajectoires d’accueil », indique Stéphanie Jeanne Bouchard. « Le parcours pour arriver à une résidence permanente et à une citoyenneté canadienne, il est long, un parcours d’athlète », ajoute Bérangère Furbacco.

Notons que le CLD de la région de Rivière-du-Loup a également mis en place un groupe de réseautage Facebook, Loups et louves d’adoption Rivière-du-Loup. « Environ 30 personnes s’ajoutent chaque mois, il regroupe maintenant plus de 600 personnes », notent les agentes en développement immigration. Il y a aussi la page Facebook Immigration Rivière-du-Loup qui met en lumière les programmes et les services en immigration du CLD.

TRAVAIL DE CONCERTATION

Comme on peut le constater, le travail de Mmes Furbacco et Bouchard se fait en concertation avec les gestionnaires d’entreprises et différents intervenants du milieu. À titre d’exemple, une centaine de personnes ont suivi des cours de francisation, en virtuel ou en entreprise, dans les dernières années en collaboration avec le Centre d’éducation des adultes du Centre de services scolaire de Kamouraska – Rivière-du-Loup. C’est un service gratuit et il y a même la possibilité d’obtenir une allocation. On retrouve aussi un service de francisation pour les enfants à l’école.

Le CLD de la région de Rivière-du-Loup a été précurseur dans son offre de services en immigration, maintenant une démarche présente dans l’ensemble des huit MRC du Bas-Saint-Laurent. Cette collaboration avec le milieu se reflète également par une représentation de la région aux différents évènements de recrutement de main-d’œuvre. Après une année en mode virtuel (trois évènements) pour les intervenantes, elles se rendront en présentiel au Salon de l’immigration de Montréal en septembre, avec des représentants d’entreprises. En fait, elles ont pris part à différents salons de l’emploi au cours des dernières années dont Les Journées Québec à Paris en 2019.

Les agentes de développement immigration du CLD travaillent en complémentarité avec les ressources mises en place à Rivière-du-Loup par le ministère de l’Immigration, Francisation et Intégration du Québec depuis deux ans, soit un conseiller en immigration régionale et un agent d’aide à l’intégration.

Pour sa part, l'équipe du CLD de la région de Rivière-du-Loup vous offre des services gratuits et personnalisés. Vous pouvez solliciter Stéphanie Jeanne Bouchard au 418 862-1823 poste 106 ou Bérangère Furbacco au 418 862-1823 poste 107. Vous pouvez aussi visiter Immigration Rivière-du-Loup.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo à ces généreuses personnes qui se dépensent sans compter pour aider les nouveaux arrivants, je connais personnellement Stéphanie Jeanne, ma nièce et je sais à quel point elle travaille fort et à quel point elle est aimante

    rioux ursule - 2021-09-12 12:51