Publicité

13 juillet 2021 - 06:55

Premier Tech et Unifor : l'entente de principe est entérinée

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Unifor a confirmé que l'entente de principe intervenue avec la direction de Premier tech et ses membres de l'usine UFR de l'entreprise a été ratifiée à 83% le vendredi 9 juillet dernier. L'entente qui est d'une durée de cinq ans concerne 95 travailleurs de l'usine.

Le syndicat souligne avoir obtenu gain de cause dans plusieurs volets, notamment avec des ajustements salariaux pouvant atteindre jusqu’à 4,75$ de l'heure et une cinquième semaine de vacances après 23 ans d'ancienneté, une première pour les travailleurs syndiqués de l'entreprise.

«Nous sommes dans un contexte de rareté de main-d'œuvre et Premier Tech doit en tenir compte si elle souhaite être compétitive, surtout que l'entreprise est en expansion. De notre côté, c'était aussi le l'important mandat donné par nos membres qui sont au fait des ajustements effectués par d'autres entreprises», commente le représentant d'Unifor, Sébastien Pageau.

Si le syndicat se réjouit de l’entente, il admet n'avoir pu obtenir gain de cause dans certains dossiers, notamment dans le cas de la rétroactivité. «Nos membres auraient souhaité quelque chose de supérieur, mais il n'y a eu aucune ouverture de l'entreprise pour majorer le montant», admet M. Pageau.

Pas moins de 17 rencontres entre les parties ont été nécessaires pour parvenir à l’entente. Évidemment, les négociations n'ont pas été épargnées par la pandémie. «En rencontre virtuelle, il y a les visages des représentants, mais tu n'as pas directement à tes côtés les gens de ton comité. Il a fallu s’adpater», souligne le représentant d'Unifor.

Ce dernier pointe aussi dans la direction de la partie patronale pour expliquer la durée des négociations. «C'est à partir du moment où nous avons voté à 100% pour se doter de moyens de pression que ça s'est accéléré. Il y a toujours eu un bon tempo dans les rencontres, mais pas toujours en termes de contenu, c'est après que nous avons obtenu des déblocages dans des discussions.»

Sébastien Pageau a tenu à remercier le comité local pour son travail de précision et de patience. «Ça fait 20 ans que je négocie et j’ai vraiment aimé ce comité. Le président a un bon leadership et tous les autres délégués ont emboité le pas.»

Unifor représente en tout plus de 200 employés de Premier Tech, notamment sur les sites de production de tourbe et d’ensachage.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article