Publicité

20 juin 2021 - 06:55

Saint-Antonin : des projets pour 100 résidences et 150 appartements

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

La municipalité de Saint-Antonin continue de se développer, autant sur le plan commercial que résidentiel. Le maire Michel Nadeau confiait d’ailleurs à Info Dimanche que des projets pour près de 100 résidences et plus de 150 appartements sont actuellement en préparation et pourraient être concrétisés dans un horizon de deux à trois ans.

«Des développements résidentiels vont décoller prochainement. On va commencer des rues cet été, les terrains seront disponibles d’ici au printemps prochain», a précisé M. Nadeau.

Au bout de la rue des Cèdres, le promoteur Jean-Guy Thériault va prolonger cette voie de circulation pour y construire 8 blocs de logements. La rue donnera également un accès à sens unique sur le rang 1, une sortie qui sera située à distance de quelques propriétés de l’autoroute 85.

De l’autre côté du rang 1, donc cette fois au sud, un autre projet de blocs de logements pourrait voir le jour à moyen terme sur un terrain situé dans le secteur de Surplus Général Tardif.

Une demande de modification de zonage a été déposée lors de la dernière séance du conseil municipal pour permettre à cet endroit la construction de blocs de logements. Il s’agit d’un terrain occupé actuellement par une résidence unifamiliale. «C’est le troisième contracteur qui a un projet pour ce terrain. On va donc de l’avant pour un changement de zonage à cet endroit pour permettre des immeubles de trois à six étages, la zone va être règlementée. Il y a deux sortes de projets possibles, on va le savoir plus à l’automne», a précisé le maire.

En cette année électorale pour les municipalités du Québec, Info Dimanche a donc demandé au maire Michel Nadeau s’il sera sur les rangs le 7 novembre prochain. «Il y a trop d’affaires sur la table de travail, je vais me représenter pour un troisième mandat; c’est cependant le dernier», a mentionné Michel Nadeau, âgé de 69 ans.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article