Publicité

7 juin 2021 - 15:56 | Mis à jour : 8 juin 2021 - 14:46

Inauguration officielle du nouveau centre de tri de Rivière-du-Loup 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Après neuf mois de travaux, le nouveau centre de tri de Rivière-du-Loup, propriété de la Société VIA, sera bientôt prêt à entrer en opération. L’inauguration officielle a eu lieu ce lundi 7 juin, alors qu’un premier déchargement de matières recyclables a été réalisé. 

Situé sur la rue Henry-Percival-Monsarrat, dans le parc industriel du quartier Saint-Ludger, le bâtiment moderne et à la fine pointe de la technologie permettra non seulement de traiter davantage de matières chaque année, mais également d’offrir aux travailleurs un environnement de travail exemplaire. 

L’ouverture du nouveau centre de tri était attendue depuis plusieurs années, puisque le bâtiment actuel de la rue Delage, dont la Société VIA est locataire, ne correspond plus à ses besoins, ni à l’atteinte des standards à la hausse de la clientèle de l’entreprise. Après plusieurs analyses, il s’est avéré que la meilleure solution était d’opter pour une construction neuve. 

Des investissements d’environ 12 M$ auront été nécessaires afin de concrétiser ce projet d’envergure. La construction du nouveau bâtiment permet d’abriter un procédé de tri moderne et mécanisé. L’acquisition d’équipements de hautes technologies, comme des séparateurs balistiques et une trieuse optique, aura un impact très important sur la productivité du centre. Les machines automatisées viendront aussi épauler les ouvriers à travers les tâches plus ardues à réaliser. 

Concrètement, la capacité du centre de tri louperivois passera de moins de 10 000 tonnes métriques à 20 000 tonnes métriques par année. Les nouvelles installations pourront traiter l’ensemble des volumes qui leur sera destiné localement, ce qui n’était pas le cas auparavant, puisqu’une partie des matières est présentement traitée à l’usine de Lévis. 

«Dans notre domaine, la qualité des matières vendues est très importante. Le nouveau centre de tri va nous permettre d’offrir une qualité supérieure, d’avoir de la constance et de nous démarquer. Tout cela va venir faciliter la vente de la matière, en plus d’assurer la pérennité des emplois», a déclaré Jean-Sébastien Daigle, président et directeur général de la Société VIA. 

«L’usine actuelle, c’est une ligne de tri manuelle. Tous les travailleurs doivent retirer les matières de la ligne de tri à la main, une à une. C’est vraiment un travail colossal, et on ne pouvait pas atteindre nos objectifs avec un tri effectué de cette façon-là. Il fallait passer à l’autre étape», a complété le directeur des usines de Rivière-du-Loup et Dégelis, Jimmy Bouchard.

POUR LES EMPLOYÉS

La Société VIA, dont la mission première est de créer des emplois pour des personnes ayant une limitation fonctionnelle, a également été motivée à aller de l’avant avec ce projet, puisqu’elle souhaitait offrir un environnement de travail plus lumineux, attrayant et spacieux pour sa cinquantaine de travailleurs. 

«Les travailleurs vont bénéficier d’une grande cafétéria lumineuse et d’une belle terrasse extérieure où ils pourront profiter des moments de pause. Ce sont toutes des petites choses qu’on a faites. On voulait qu’ils soient bien et qu’ils aient des aires intéressantes à la hauteur de ce qu’ils méritent», a souligné M. Bouchard. 

Il ajoute que de nouvelles salles, dont une salle de formation, permettront également aux employés, ainsi qu’à la population de profiter de formations diversifiées sur le recyclage et les bonnes habitudes de vie. «On invite les groupes à nous contacter pour organiser une visite», dit-il. 

La Société VIA voit grand pour ses installations de Rivière-du-Loup. Une deuxième phase de travaux pourrait éventuellement être complétée si les besoins sont là. L’entreprise possède aussi un terrain d’une large superficie qui lui permettra de procéder à des agrandissements si elle le souhaite. 

Le nouveau centre de tri entrera officiellement en opération le 14 juin prochain.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article