Publicité

21 mai 2021 - 06:30

Programme Emplois d’été Canada 2021

Plus de deux cents emplois à la portée des jeunes travailleurs de MLKRD

Le député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, constate que la pandémie de COVID-19 a particulièrement bouleversé la vie des jeunes, tant en ce qui a trait à leurs études que leurs perspectives d’avenir. Dans le cadre du programme Emplois d’été Canada 2021, des investissements supplémentaires leur ont été consentis, afin d’offrir le soutien et les possibilités dont ils ont besoin pour bâtir leur carrière et développer leur potentiel.

À l’aide d’un guichet virtuel unique, où sont regroupées les offres d’emplois par secteurs d’activité et par territoires, les jeunes de 15 à 30 ans qui souhaitent travailler dans la circonscription ne sont qu’à quelques clics de leur futur patron sur guichetemplois.gc.ca/jeunesse.

En raison de la situation actuelle, il est présentement permis aux employeurs d’embaucher des jeunes à temps plein et à temps partiel, et ce, au-delà de la période estivale. Certains emplois pourraient même être prolongés jusqu’en février 2022.

«Ce sont exactement 231 postes qui sont offerts dans Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, ce qui représente une injection de 846 868$. Je souhaite que le nombre record d’offres d’emploi cette année aide nos jeunes à envisager différentes carrières, à acquérir une expérience enrichissante, à épargner pour leurs études et à éventuellement (re)venir s’établir chez nous. Notre vitalité en dépend. Les employeurs du comté ont la tâche facile afin de vanter notre qualité de vie, d’ailleurs la récente ruée des citadins vers notre comté le prouve. J’espère que par le biais de ce programme, les jeunes se (ré)approprient leur région, la (re)découvrent et y prennent racine», soutient le M. Généreux.

Ce dernier souligne qu'en soutenant les jeunes et en s’assurant de leur participation active à la relance économique, la pérennité des entreprises locales est l’objectif ultime. «Je suis heureux de m’assurer d’un maillage fort entre les commerces d’ici et les jeunes talents porteurs d’innovation et d’expertise. J’ai hâte d’annoncer aux dirigeants d’entreprises désemparés, qui m’ont contacté par dizaine au cours des derniers mois, que des ressources qualifiées s’en viennent. Les postes disponibles sont diversifiés, ils vont du commis de bureau à l’agent de sensibilisation environnemental en passant par l’ouvrier agricole, de plus ils sont sécuritaires et respectent les mesures sanitaires», conclut le député.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article