Publicité

23 avril 2021 - 06:56

Les MRC des Basques et de Témiscouata reçoivent près d’un million de dollars chacune

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le gouvernement du Québec a accordé une somme de 916 314 $ à la MRC des Basques et un montant de 1 038 672 $ à celle de Témiscouata pour des ententes de vitalisation pour l’année 2021-2022.

L’annonce de ces aides financières a été faite par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest et la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx.

En tout, des MRC de la région bas-laurentienne se partageront une somme de 5 309 426 $. Outre celles mentionnées précédemment, voici les autres montants accordés : La Mitis 1 024 363 $, La Matapédia 1 019 296 $, La Matanie 1 058 858 $ et Rimouski-Neigette 251 924 $. Ces ententes s’adressent aux MRC où les défis de vitalisation sont plus grands.

«Le développement de la région passe d’abord par un milieu impliqué qui s’assure de sa vitalité. Ce financement est un soutien nécessaire pour renverser le bilan démographique et permettre aux municipalités d’accroître leur dynamisme tout en renforçant l’occupation du territoire. Nous pourrons offrir une attractivité intéressante pour les familles et les entreprises qui choisiront de s’y établir», a mentionné la ministre Marie-Eve Proulx.

«Ces sommes permettront aux MRC touchées de se prendre en main et de développer localement des projets porteurs pour les collectivités de leur territoire. Il est important de mettre en place des projets pour continuer d’être toujours plus attractif et ainsi, combattre la dévitalisation de nos milieux», a ajouté Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup—Témiscouata.

Les ententes permettent aux MRC d’agir positivement par la bonification de services ou d’équipements pour la population. De plus, des projets de développement économique, social, culturel ou touristique correspondant aux priorités déterminées par les acteurs locaux seront soutenus pour améliorer le milieu de vie.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Il importe de saisir l’importance capitale des municipalités en ce qui touche l’occupation de leur territoire. Force est d’admettre que la vie en campagne basée sur une nature de plus en plus attrayante et prometteuse de ressources sous toutes ses formes constitue un motif de qualité de vie pour les familles et pour les aînés. Je salue haut et fort cet investissement viable et durable compte tenu de la créativité des communautés d’ici. Merci ..

    Yolande Dubé - 2021-04-23 16:03