Publicité

15 février 2021 - 11:05

Un nouveau propriétaire pour l’ancien Musée du Domaine à Pohénégamook

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Martin Pomerleau de Rivière-du-Loup se porte acquéreur de l’ancien Musée du Domaine à Pohénégamook. Rappelons que l’homme d’affaires Charles Guérette avait fait construire cette magnifique bâtisse pour y mettre en place un musée de voitures anciennes.

C’est en fait la famille proche de Martin Pomerleau qui deviendra officiellement propriétaire. «Nous allons signer le contrat en mai prochain. À court terme, le bâtiment servira à l’entreposage de véhicules haut de gamme. Cela permettra aussi de faire connaitre l’environnement de Pohénégamook», a mentionné M. Pomerleau.

Selon lui, plusieurs propriétaires de voitures luxueuses ou de collection n’ont pas d’endroit pour les entreposer. Pour la majorité de ceux que je connais, ils ont un garage pour mettre d’autres véhicules et ils ne veulent pas entreposer leur voiture haut de gamme dans une vieille grange mal isolée», a-t-il souligné. Ce sera un nouveau service offert à la grandeur de la province. «On est des passionnés», a conclu Martin Pomerleau qui n’écarte pas la possibilité d’ajouter une autre activité ultérieurement.

SENTIMENT DU DEVOIR ACCOMPLI

«Aujourd’hui, j’ai le sentiment du devoir accompli et je suis à la fois heureuse et fière que cette incroyable infrastructure de bois construite par mon père soit transmise dans les mains de la grande famille Pomerleau de Rivière-du-Loup.  Je n’ai aucun doute que la bâtisse va recommencer à jouer un rôle positif sur les plans économique et social pour notre région», a mentionné Anne Guérette, présidente de la Fondation propriétaire de l’édifice depuis sa construction en 2001.

C’est en 2017, à la suite du décès de M. Guérette, que sa fille a pris le poste de présidente de la Fondation. «J’ai initié un travail de collaboration avec le milieu pour ouvrir les portes et créer des événements qui allaient permettre de mettre en valeur la beauté de lieux et éventuellement d’intéresser un acheteur», a mentionné Mme Guérette. On y a notamment présenté plusieurs activités en 2019 : le mariage de Maripier Morin, un grand brunch portes ouvertes, l’évènement Pohénégamook en danse, un projet pilote d'école de cirque social, le Gala de l'entreprise du Témiscouata, un grand marché et une réunion des élus de la MRC.

Anne Guérette s’est dit heureuse de contribuer à l’avenir de ce coin de pays. «C’était d’ailleurs la vision originale portée par mon père qui a pendant toute sa vie active, œuvré à la vitalité régionale à travers le développement de l’industrie du bois», a-t-elle souligné. De son côté, Mme Guérette entend se consacrer maintenant aux activités de la Fondation.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article