Publicité

20 novembre 2020 - 09:32

Le Barillet de L’Isle-Verte a des acheteurs

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 3

Le Resto-Bar/Motel Le Barillet de L’Isle-Verte, qui a transmis un avis de faillite à ses créanciers le 9 octobre, a maintenant deux nouveaux acheteurs. Le couple formé de Sandra St-Jean, propriétaire du Marché des Iles et d’Alexandre Côté de Cotech-XMetal, ont confirmé leur implication dans cette transaction.

«Nous étions les plus hauts soumissionnaires et le syndic Mallette a accepté notre offre. On n’a pas acheté Le Barillet pour l’opérer, mais plutôt pour faire le transfert à Marie-Ève Dubé. Il faut garder ce service à L’Isle-Verte, c’est important. Mme Dubé qui est une excellente cuisinière, voulait le garder. On va le lui louer et l’épauler là-dedans. Un jour, ce sera sa bâtisse, son motel et son restaurant», explique Alexandre Côté.

Le but premier de cette transaction est de garder un service de restauration ouvert à l’année dans la municipalité de L’Isle-Verte. «On l’a fait pour supporter le milieu économique, faire une bonne action pour L’Isle-Verte. On espère que le restaurant connaitra le même succès que le Marché des Iles», complète M. Côté.

La résidente de L’Isle-Verte qui prendra éventuellement les rênes du Barillet, Marie-Ève Dubé, se décrit comme une passionnée de restauration. Lorsque l’opportunité s’est pointée, elle a décidé de se lancer dans l’aventure. «J’ai toujours voulu avoir mon restaurant un jour. Je fais confiance aux gens de L’Isle-Verte, je veux leur donner un lieu dont ils sont fiers. Ça nous prend un lieu pour se réconforter et se changer les idées», explique Mme Dubé. Cette dernière travaille au Café Grains de Folie de Trois-Pistoles et au CPE des Cantons. Toutefois, plusieurs étapes restent encore à franchir avant la réouverture du restaurant.

L’entrepreneure Sandra St-Jean est d’avis que la vitalité d’un milieu passe par les services qui y sont offerts et l’implication des gens d’affaires. En 2016, cette dernière a décidé d’acheter les actifs du Marché Richelieu Morin et Fils de L’Isle-Verte qui avait fermé ses portes en 2015 afin de permettre aux citoyens de bénéficier de la présence d’un marché d’alimentation local. L’épicerie a rouvert ses portes le 14 janvier 2016.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo Mme St Jean, tres beau défi et une belle initiative.

    THERESE Jean - 2020-11-23 12:14
  • Je suis contente quele seul restaurant de lendroit ne ferme pas des portes bonne chance a la nouvelle locataire et le vad réussir avec du vouloir on réussis soyez assuré que vous aurez une bonne clientèle foncez n,ayez pas peut.

    Dorothée Deschênes - 2020-11-20 21:44
  • Bravo.

    Richard Brière - 2020-11-20 20:15