Publicité

18 mai 2020 - 10:17 | Mis à jour : 10:20

Entreprises agricoles, évènementielles et touristiques admissibles au Fonds d’aide et de relance régional

Le député de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, a participé à une réunion virtuelle du Comité plénier de la Chambre des communes cette semaine afin de sensibiliser les gouvernements au sort de plusieurs petites et moyennes entreprises de la région qui se voient actuellement exclues des programmes d’aide fédéraux.

«Des dizaines d’entrepreneurs m’ont interpelé au cours des dernières semaines à la suite de mes consultations auprès du milieu économique, et je partage leurs revendications dans le but d’élargir les critères d’admissibilité afin que les entreprises régionales qui font rouler notre économie puissent accéder à ces liquidités essentielles en cette période de crise», a déclaré M. Généreux.

Lancé le 9 avril dernier avec un budget de 25 G$, le compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) permet aux petites et moyennes entreprises d’accéder à des prêts sans intérêt jusqu’à 40 000$, dont une portion de 25 % est potentiellement non remboursable,  afin d’appuyer les entreprises qui ont vu leurs chiffres d’affaires diminuer considérablement depuis la mise en place du confinement pour lutter contre la COVID-19.

FONDS D'AIDE ET DE RELANCE RÉGIONALE

En réponse aux exemples de cas précis signalés par les entreprises de la circonscription, et apportés par M. Généreux, la ministre du Développement économique Mélanie Joly a répondu que le gouvernement procédait cette semaine au lancement du nouveau Fonds d’aide et de relance régionale. Ce dernier offre près d’un milliard de dollars en aide, dont 287 millions $ qui seront administrés par Développement économique Canada (DEC), pour les entreprises ayant 250 000 $ et plus de chiffre d’affaires et par les Sociétés d’aide au développement des collectivités et Centre d’aide aux entreprises régionales, pour les entreprises ayant 250 000 $ et moins de chiffre d’affaires.

L’objectif est d’appuyer les entreprises qui ne se qualifiaient pas actuellement au CUEC, rendant admissibles bon nombre d’entreprises agricoles, évènementielles et touristiques qui ne l’étaient pas auparavant. Tous les détails sont disponibles à cette adresse : https://dec.canada.ca/fra/appui-cible/farr/index.html

Publicité


Publicité

Commentez cet article