Publicité
23 janvier 2020 - 13:16 | Mis à jour : 15:23

Inauguration d’une nouvelle serre de recherche chez Berger à Saint-Modeste

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

La nouvelle serre technologique de recherche de l’entreprise Berger, installée à Saint-Modeste, a été officiellement inaugurée le 23 janvier. Ces nouvelles installations et le projet global de croissance de Berger représentent un investissement de 23,5 M$ réalisé en 2018 par l’entreprise. Berger a été soutenue par le ministère de l’Économie et de l’Innovation, qui a contribué avec une somme de 2,5 M$.

Cet investissement avait d’ailleurs été annoncé en février 2018 lors d’une conférence de presse en présence de l’ex-député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Jean D’Amour à Saint-Modeste. Ainsi, 50 nouveaux emplois ont été créés, et l’entreprise compte en combler encore 23 d’ici la fin de l’année. La nouvelle serre comprend six cabinets de culture pouvant recréer diverses conditions agronomiques selon les besoins des clients de Berger.

«Pour se démarquer, les entreprises doivent offrir des produits à haute valeur ajoutée, c’est exactement ce qui se produit ici. Réduire leurs couts et les délais de production, maximiser les compétences de leurs employés, et allonger le cycle de vie de leurs produits. Tout cela en misant en grande partie sur l’innovation et l’automatisation», a commenté la ministre déléguée du Développement économique régional, Marie-Eve Proulx. Selon elle, l’entreprise répond sans conteste à ces critères et le gouvernement du Québec est prêt à investir pour maintenir ce type de sièges sociaux en région.

«Nous sommes en mesure de constater qu’ici à Saint-Modeste, il y a des dirigeants d’entreprise qui sont ambitieux et audacieux, qui se donnent les moyens de faire passer leur entreprise à une étape importante de leur développement», a ajouté le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif. 

Cette nouvelle serre de recherche permettra de solidifier le positionnement de Berger auprès de sa clientèle. «On veut être les meilleurs pour conseiller nos clients en connaissant mieux ce qui se passe dans nos produits en les faisant pousser», explique Valérie Berger, coprésidente-directrice général de Berger.

Des améliorations ont aussi été apportées aux équipements de laboratoire, aux technologies utilisées par l’entreprise et à l’optimisation de la capacité de production en usine. «On veut mieux connaitre toutes les composantes qui entrent dans la constitution de nos mélanges horticoles. Mieux comprendre le comportement, le drainage, comment on peut travailler pour optimiser le système racinaire des plants. Toute cette information doit être relayée vers les marchés pour accompagner nos clients», ajoute Marc Bourgoin, vice-président exécutif de Berger. L’entreprise compte aussi élargir son offre de produits sur le marché.

Berger, une entreprise de 3e génération dont le siège social est situé à Saint-Modeste, a commencé ses activités en 1963. Elle compte 11 sites de récolte et 8 usines de production en Amérique du Nord. Son équipe compte plus de 680 employés, dont 322 occupent des postes au Québec.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo à l'équipe Berger. Continuez le bon travail; c'est motivant pour la région.

    Thérèse - 2020-01-23 17:21