Publicité
29 novembre 2019 - 13:34

Groupe Lebel acquiert l'usine de Poutrelles Internationales

La Corporation de développement économique du Transcontinental (CODET) a annoncé dans son bulletin Infolettre qu’une importante transaction a été conclue récemment, par laquelle le Groupe Lebel s’est porté acquéreur de l’usine de Poutrelles Internationales à Pohénégamook, de la marque de commerce Max-Core – Produits de bois d’ingénierie, ainsi que des licences et des certifications applicables aux produits , pour le Canada et les États-Unis.

L’acquisition par le Groupe Lebel assure la pérennité de l’usine et permet au Groupe Lebel de faire une percée dans le marché des poutrelles en « I », une addition à la gamme de produits offerte par l’entreprise.  

L’usine de Pohénégamook, malgré ses bonnes performances au niveau de la productivité, a subi les contrecoups des difficultés du marché en 2018. En effet, les couts de production étaient nettement plus élevés que le prix des ventes dû à une explosion du prix des intrants. Pour conséquence, il y a eu de grandes difficultés dans la livraison des produits, ce qui a entrainé, inévitablement, la perte de clients importants.

Selon un expert de l’industrie du bois consulté par la CODET, l’acquisition par le Groupe Lebel est une excellente nouvelle. Le Groupe dispose d’une bonne expertise en matière d’acquisition et de relance d’entreprises, ainsi que d’une excellente équipe de vente. L’intégration avec les autres composantes industrielles du Groupe devrait favoriser l’approvisionnement. La poutrelle en « I » est devenue une commodité et son marché est assez stable. La technologie, l’automatisation et les ressources humaines constituent les principaux défis de l’entreprise.

Avec plus de soixante ans d’histoire, quinze usines au Québec, deux en Ontario, une aux États-Unis, et près de mille employés, le Groupe Lebel est l’un des principaux industriels du bois d’oeuvre dans l’est du Canada.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article