Publicité
14 octobre 2019 - 06:59 | Mis à jour : 09:35

Le restaurant Les Jardins de Lotus deviendra la Boite à sushi

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 5

La semaine dernière, les Jardins de Lotus de Rivière-du-Loup, en vente en raison du manque de main-d’œuvre, ont finalement trouvé preneur. Amélie Marsot et René Cimon, propriétaires de la Boite à sushi de Trois-Pistoles, ont fait l’acquisition du commerce et du bâtiment situé au 334, rue Lafontaine.

«Quand j’ai appris que Les Jardins de Lotus étaient à vendre, je n’ai même pas hésité. La bâtisse comprend des logements, et il y a également un potentiel de développement en bas, où était située la Nouillerie», explique Amélie Marsot.

L’ouverture prévue de la Boite à sushi, version louperivoise, sur la rue Lafontaine, est prévue pour la mi-janvier 2020. Mme Marsot y voit une occasion de développer de nouveaux projets, et croit que la clientèle louperivoise est prête et ouverte à faire des découvertes culinaires asiatiques.

«Ça fait huit ans environ que je regardais pour aller à Rivière-du-Loup et que j’attendais une opportunité. J’avais besoin de changement d’énergie et de défis. La stimulation des autres entrepreneurs a aussi joué un rôle dans cette décision», explique Amélie Marsot. Cette dernière œuvre depuis 31 ans dans le domaine de la restauration. La Boite à sushi est ouverte sur la rue Notre-Dame Ouest à Trois-Pistoles depuis maintenant 12 ans.

«Je suis tombée en amour avec la cuisine asiatique il y a 28 ans. C’est le père de mon fils qui m’en a montré les rudiments avec sa famille, à Montréal. Lorsque je suis revenue en région, j’ai amené mon bagage culinaire avec moi il y a 12 ans, et les sushis n’étaient pas connus comme ils le sont maintenant», précise Amélie Marsot. Cette dernière ajoute avoir besoin du dynamisme d’autres entrepreneurs pour relever d’autres défis. 

«En s’installant à Rivière-du-Loup, on va entrer dans une synergie entrepreneuriale toujours en mouvement. Nous avons beaucoup de clientèle qui vient nous voir et qui fait la route à partir de Rimouski ou encore de Rivière-du-Loup», explique le conjoint d’Amélie Marsot et partenaire d’affaires, René Cimon.

Marie-Ève Landry assurera la gérance du restaurant de Trois-Pistoles afin de continuer à desservir la clientèle locale, les deux commerces seront donc ouverts simultanément. La Boite à sushi compte sept employés et est ouverte à l’année.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Bon encore un autre resto sushi donc encore un autres resto de sushi vas fermé ses porte et entraînant des mise a pieds... comme il est arrivé a A&W au centre commercial ... moi la nouillerie représentais santé et plein de bon légumes ... j'ai jamais trouvé ds sushi réellement végétaliens a part que les mien ...jus a cause de la mayo épicé je pouvais aucunement en prendre dans les resto sushi ...mais pour être maître sushi il faut aux moins un ans pour apprendre au prêts du mètre asiatique dans son pays ...

    CHRISTIANA LEVESQUE - 2019-10-15 07:03
  • Je la dame n'a jamais gouté aux sushis de ce restaurant né à Trois-Pistoles. Le nom de «restos» est secondaire , c'est la qualité qui est important. Souvent un nouveau service aide les autres à s'améliorer, et l'avenir nous dira si j'ai raison car je suis persuadé que tous ne s'en porteront que mieux. Je ne suis pas impliqué dans ces commerces, mais je crois que l'audace à sa place dans ce genre de commerce, surtout à RDL.

    Léopold - 2019-10-14 19:37
  • Commencés par y goûté avant de commenter versus $

    Utilisateur - 2019-10-14 19:28
  • On aura enfin de vrais bons sushis. Depuis la fermeture de sushis exquis tout ce qu'on nous sert c'est du carton.

    Simone - 2019-10-14 19:09
  • On n'a pas besoin d'un autre resto de sushi 4 dans une petite ville c'est bien trop ..

    lily - 2019-10-14 16:28