Publicité
27 novembre 2018 - 11:33 | Mis à jour : 14:53

La Laiterie Óra s’implante au parc industriel de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 7

La Corporation du motel industriel de Rivière-du-Loup a investi un montant d’environ 600 000$ pour effectuer l’acquisition d’un terrain et la construction d’un immeuble industriel au 30, rue Henry-Percival-Monsarrat, qui accueillera l'usine de transformation de Laiterie Óra des propriétaires Kim Belzile et de Jean-Mathieu D’Amour de la Ferme D’Amour de Rivière-du-Loup.

La pelle mécanique et des travailleurs s’activaient déjà sur le terrain au moment de l’annonce le 27 novembre afin de construire les fondations de l'édifice. Les travaux devraient se terminer au printemps 2019. «On va signer un bail de 10 ans, avec possibilité d’achat à l’intérieur du bail (…) Les taux sont très avantageux pour les quatre premières années et avec le temps, le loyer ressemblera à celui d’un privé. La Corporation est là pour pallier au manque de liquidités aux promoteurs en démarrage. Dans le cas présent, c’est gagnant, parce que si la Corporation n’avait pas été là, probablement que le promoteur n’aurait pas été en mesure de faire un aussi grand projet. Avec les normes gouvernementales, il n’avait pas le choix de faire un projet de cette envergure», explique le président de la Corporation, Marc Malenfant.

Le contrat de construction a été octroyé à l’entreprise Construction Béton 4 Saisons de Saint-Arsène. Depuis 17 mois, la Laiterie Óra est installée au Centre développement bioalimentaire de La Pocatière pour développer ses produits. «Ça nous a permis de démarrer notre entreprise, mais pour pouvoir poursuivre la croissance et son développement, s’en venir à Rivière-du-Loup, c’était essentiel pour nous», explique le propriétaire, Jean-Mathieu D’Amour. Il ajoute que l’usine servira principalement à faire la transformation alimentaire des produits laitiers Óra. Il souhaite également développer une gamme variée de cinq à six produits. La construction permettra avant tout de consolider les emplois déjà créés, soit deux emplois à temps plein et deux à trois à temps partiel. À terme, M. D’Amour prévoit que la nouvelle usine permettra d’accueillir 5 à 10 emplois.

«L’objectif d’un parc industriel, vous l’avez ce matin, c’est de l’industrie qui crée de l’emploi et qui crée de la richesse. On est vraiment heureux de voir ça (…) Quand on ramène des gens chez nous, c’est merveilleux», ajoute la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet.

La Corporation du motel industriel a pour objectif de favoriser le développement économique en construisant des édifices sur mesure pour fournir des espaces industriels à de nouvelles entreprises.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Enfin du bon lait local et des produits de qualité supérieure. Encourageons nos producteurs de la région au lieu des produits Américains.

    Daniel - 2018-11-28 13:28
  • bravo m,d.amours et bonne chance

    francois - 2018-11-27 22:07
  • Avec l'échec de la crème glacée de Trois Pistoles subventionnée par l'ex-député Jean D'Amour, espérons que nous aurons celle de la laiterie Ora
    dans un avenir prochain.
    Il n'y a pas de mal à se faire du bien!

    J'aime la crème - 2018-11-27 20:30
  • Une excellente nouvelle. Bravo aux entrepreneurs.

    Marc - 2018-11-27 19:07
  • Le monde du boisé vont chialer que sa sent le lait caillé

    Gratte la sphate - 2018-11-27 18:47
  • Bravo le lait de chez nous et non au lait américain qui s'ennuie chez les vendeurs.

    Robert - 2018-11-27 17:54
  • Bravo !!!! Félicitations vos produits sont Excellents 🥛🐄 Line Gagnon

    Line Gagnon - 2018-11-27 13:26