Publicité
29 août 2018 - 14:52 | Mis à jour : 15:01

Bérubé GM: c’est signé!

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 4

C’est sur l’heure du midi le mercredi 29 aout que Bérubé GM de Rivière-du-Loup et dix employés représentés par la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) ont finalement enterré la hache de guerre, alors que les deux parties ont apposé leur signature à une nouvelle convention collective. Les employés seront de retour au travail le mardi 4 septembre.

Jeudi dernier, les syndiqués réunis à l'Hotel Lévesque avaient entériné à 100 % l'entente de principe conclue entre l'employeur et le syndicat. La signature met ainsi fin au plus long conflit de travail en cours au Québec. Le lockout perdurait depuis plus de 25 mois.

«Cette fois c’était la bonne, mais jusqu’au bout on a senti un certain entêtement de la partie patronale, mais nous sommes heureux de l’entente», a commenté le conseiller à la vie syndicale et à la syndicalisation de la CSD, Gilles Prud’homme.

Ce dernier s’est réjoui de l'entente qui prévoit le retour au travail des dix employés et plus de gains sur l'échelle salariale.«Nous conservons le fonds de pension, il n'y aura aucune coupure de poste. De plus, les employés de plus de 30 ans d'ancienneté auront droit à une sixième semaine de vacances», ajoute le conseiller.

BÉRUBÉ GM

De son côté, le concessionnaire automobile Bérubé GM s'est montré satisfait de cette signature. «Ç'a été long, mais maintenant, tout ce qu’on souhaite et ce qu’on désire, c’est de passer à autre chose et développer notre entreprise», a lancé Patrick Bérubé.

Ce dernier n’a pas caché que sa patience a été mise à rude épreuve, mais qu’à partir du 4 septembre, tout sera mis en oeuvre pour consolider la position de son entreprise. «On veut développer, faire de la business et servir nos clients», a conclu l’homme d’affaires.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • C'est garage Berube qui mis la clé sur la porte et je ne comprends pas car la partie syndicale semble avoir gagné ses points malgré un entêtement indus de Berube. De plus GM à probablement mis un peu de pression sur cette franchise et que ça Avait assez durée.

    Gérard Cyr - 2018-08-30 09:33
  • et bien moi qui les regardais dehors au froid et la pluie je vais m ennuyer de sa snifff

    panthere - 2018-08-29 22:46
  • Ce genre de " Happy End " me laisse toujours perplexe ! Et vous ?

    Septuagénaire de Québec - 2018-08-29 21:56
  • Et les points de litige , c'était quoi?

    Pierre Bérubé - 2018-08-29 16:34