Publicité

15 novembre 2014 - 09:04

26 projets éoliens totalisant plus de 4000 MW

Toutes les réactions 4

Rivière-du-Loup - Dans le cadre de l’appel d’offres en cours pour l’achat d’électricité provenant de parcs éoliens communautaires, l’Alliance éolienne de l’Est a déposé 26 projets de parcs éoliens pour un total de 4 004 mégawatts.

En effet, Énergie éolienne Bas-Saint-Laurent, S.E.N.C. (ÉÉBSL) et la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine (Régie-GÎM) se sont alliées à 6 promoteurs en souhaitant obtenir un maximum des 450 mégawatts. Il s’agit de Boralex, EDF, Hydroméga, Innergex, Invenergy et RES Canada.

« Je vous garantis que nos projets sont très compétitifs et qu’ils vont faire taire tous ceux qui ont des doutes sur la compétitivité des tarifs de l’énergie éolienne au Québec », soutient le porte-parole de la Régie de l’énergie Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine, Richard St-Laurent.

Pour Michel Lagacé, président d’Énergie éolienne Bas-Saint-Laurent, S.E.N.C. : « Il s’agit d’une initiative historique entre nos deux régions. Rien de tout ça n’aurait été possible si ce n’avait été de nos deux CRÉ. On s’est associé pour s'assurer que les retombées du développement éolien profitent à l'ensemble de nos citoyens. »

L’Alliance attend maintenant avec impatience l’analyse d’Hydro-Québec dans les meilleurs délais. Les projets retenus assureront la pérennité de l’industrie éolienne sur les deux territoires.

DES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES IMPORTANTES

Les partenaires de l’Alliance éolienne de l’Est devront investir environ 120 millions $ pour détenir 50 % des parts de ces futurs parcs éoliens. En retour de cet investissement public, ÉÉBSL et la Régie-GÎM se partageront, en proportion de leur participation dans l’Alliance, des profits nets de l’ordre de 10 millions $ par année, pendant 20 ou 25 ans. Si 450 MW de projets étaient réalisés dans nos régions, les bénéfices pourraient aller jusqu’à 15 millions $.

Rappelons que Énergie éolienne Bas-Saint-Laurent est une société en nom collectif qui a été créée, le 6 juin dernier, par les 8 MRC du Bas-Saint-Laurent et la Première Nation Malécite de Viger (PNMV) pour servir de véhicule d’investissement collectif.

La Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine existe depuis 2009 et regroupe les six MRC de cette région administrative. La nouvelle Alliance éolienne de l’Est permet donc à toutes les MRC de ces deux régions, ainsi qu’à la Première Nation Malécite de Viger d’unir leurs forces en vue de la réalisation de projets éoliens communautaires performants au profit des communautés.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Des éoliennes en ce temps de surplus d'énergie électrique invendue!
    Que faire pour que cesse cette dépense inutile de la part de notre gouvernement qui ne trouve pas d'autre à faire que de vendre des frigidaires aux esquimaux tout en faisant payer toujours plus cher son énergie vendue aux citoyens?
    Au moins!
    Baissez le prix du kilowatt-heure et les gens vont consommer davantage cette énergie renouvelable.
    La loi de l'offre et de la demande, ces gens d'en haut ne connaissent pas ou font semblant de ne pas la connaître.
    EDF! Énergie De France?
    Comment peut-on donner à une entreprise française d'État la réalisation d'un parc éolien pour produire de l'électricité que nous devrons vendre à perte?

    Consommateur averti - 2014-11-16 10:12
  • Hahahahah au profit des communautés!!! Yen na partout ici causapscal,les plateau ,lac alfred...on nen voit partout pis c'est vraiment derangent et deguise vraiment le paysage.c'est vraiment pa agreable pour les utilisateur du territoire chasse peche villegiature ...il viennt dailleur pour mettre leur ventilateur dans nos forets et reparte avec les profit les gros profit ...

    Max - 2014-11-15 17:50
  • il a pas de retombe eco il hause lelectriciter pour payer les eoliene sans genie gagaz

    gagaz - 2014-11-15 12:07
  • Tiens tiens on menace la fermeture de la CRE. ON S'ACTIVE à trouver une utilité. Fallait faire une memacs pour qu'on justifie leur salaire tiens donc

    Cc - 2014-11-15 11:06