Publicité

3 mars 2014 - 10:39 | Mis à jour : 11:52

Goscobec passe officiellement aux mains de Laprise

Nicolas Ouellet

Par Nicolas Ouellet, journaliste

Twitter Nicolas Ouellet
Toutes les réactions 3

Rivière-du-Loup - L'entreprise de maisons usinées Goscobec, de Rivière-du-Loup, fait maintenant officiellement partie du groupe Laprise, de Montmagny. L'offre présentée aux créanciers le vendredi 28 février a été acceptée et l'usine de Rivière-du-Loup poursuit ses activités dès aujourd'hui.

« C'est une excellente nouvelle pour la communauté. Les emplois restent ici, c'était le nerf de la guerre et mon objectif à 100 % », nous a confié lundi matin l'ex-propriétaire de Goscobec, Bertin Rioux. Ce dernier demeure aussi à l'emploi de l'entreprise en tant que directeur général.

En plus des emplois qui demeurent dans la région, le nom de « Goscobec » restera lui aussi, la nouvelle entreprise créée possédera désormais le vocable « Goscobec inc. ». Rappelons que Goscobec existe depuis 1974.

« À court terme, nous nous pencherons sur l'élaboration d'un nouveau plan d'affaires pour 2014, puis par la suite on va travailler sur un plan triennal. J’ai bien hâte d’apprendre d’eux, d’instaurer leur qualité et implanter ce qu’on peut ici », ajoute-t-il. Joint par Info Dimanche, le président du groupe Laprise, Daniel Laprise, n'a pas voulu commenter.

LAPRISE

Laprise existe depuis 1989 et via sa filiale Maisons Laprise, fabrique des maisons pré-usinées et des composantes de bâtiments. Le groupe possède aussi d'autres filiales dont Habitaflex, un système d’habitations dépliables, transportables et exportables et aussi Lorendo, un manufacturier de portes et fenêtres.

Rappelons que Goscobec avait déposé le vendredi 7 février un plan d'arrangements à ses créanciers, quelques semaines après avoir émis un avis d'intention d'arrangement avec ceux-ci. La présente offre devait notamment obtenir l'assentiment de 50 % des créanciers + 1, de même que 66 % et 2/3 en valeur, ce qui a été facilement accepté, selon Bertin Rioux.

En période de pointe, plus de 100 personnes oeuvraient au sein de l'entreprise qui a son siège social sur la rue L.-P. Lebrun, dans le parc industriel de Rivière-du-Loup.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • et bien et bien, je n'avais pas vu les commentaires pour cette nouvelle, mais cher M. déçu c'est décevant lire vote commentaire, mais dites-moi donc cher déçu si vous petes dans les créanciers et que vous avez perdu un million alors vous n'êtes surement pas une PME car pour perdre ce montant d'argent il faudrait que la CIE roule en titi... mais tout comme les autres c'est officiel qu'il y en a qui ne seront pas comptant, mais sachez que des employés aussi avaient beaucoup à perdre. Que la compagnie soit prise en main par le Groupe Laprise cela est une bonne chose pour l'économie de notre ville, car cela veut dire que cette compagnie a gardé des employés ici à Rivière-du-Loup. Moi je dis Bravo!! à ces 2 entreprises pour leur action au cours des derniers mois. Et si vous êtes encore déçu dites-vous que les ententes prises avec les compagnies en questions ont surement trouvé cela mieux que vous pensez car ils continus de croire en cette compagnie. Alors assoyez-vous et respirez un bon coup.

    Bonnes nouvelles - 2014-08-19 13:37
  • et pouver vous me dire en quoi sa vous aurais aider que sa ferme mon cher" decu" a part une petite vengence personel!!!! que goscobec poursuive ces activites est la meilleur chose pour tous y compris les creancier et vous imaginer aussi les employé???? alors avant de regarder juste votre nombril penser aux autres ..........comment peut on etre decu d'une bonne nouvelle comme sa .......??

    basquiens - 2014-03-07 12:56
  • Quelle belle nouvelle!!!!! (sarcasme)
    Vous oubliez de mentionner que plusieurs pme de la région, entre autres, perdent environ $1,000,000.00 au total dans cette histoire en tant que créancier non garanti.

    déçu - 2014-03-07 09:35