X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Session intense, été chaud et automne prolifique

durée 21 juin 2024 | 06h30
  • La Chambre des communes a annoncé son ajournement officiel le mercredi 19 juin, marquant la fin de la session parlementaire ainsi que le début de la pause estivale annuelle. Le député conservateur dans Montmagny - L’Islet – Kamouraska – Rivière-du-Loup, Bernard Généreux en a profité pour tracer un bilan des derniers mois.

    «Nous avons eu une session parlementaire aussi productive que mouvementée», affirme M. Généreux. La Chambre des communes du Canada est officiellement ajournée depuis mercredi, permettant ainsi aux députés fédéraux de retourner dans leurs circonscriptions respectives. Les activités parlementaires sont suspendues jusqu’à nouvel ordre, et ne reprendront qu’en septembre, après une pause estivale d’une durée de deux mois.

    «Nous avons bien avancé sur les quatre grands enjeux qui préoccupent les Canadiens et pour lesquels nous luttons sans cesse : couper la taxe, bâtir des logements, réparer le budget, et stopper les crimes», affirme Bernard Généreux.

    M. Généreux est aussi revenu sur le projet de loi du chef du parti conservateur, contre lequel le Bloc et le NPD ont fait alliance avec les Libéraux. «Pierre Poilievre a proposé la Loi pour bâtir des logements, pas de la bureaucratie à un moment critique pour les Canadiens et Canadiennes. Le coût de la vie est exorbitant après neuf ans de politiques inflationnistes et de chaos budgétaire, les Québécois et Québécoises ont de la misère à se loger et à se nourrir. C’est triste, il faut que ça change, c’est urgent». Rappelons que ce projet de loi exigeait aux municipalités d’accélérer la construction de logements abordables.

    Pour ce qui concerne la reprise des travaux parlementaires en automne 2024, M. Généreux indique que plusieurs scandales libéraux restent à régler. «La gestion des passeports et de l’immigration a été chaotique, nous attendons toujours un règlement de comptes quant au scandale ArriveCAN qui a coûté 60 millions de dollars aux contribuables, et nous continuerons d’exiger des réponses aux nombreux manquements de ce gouvernement libéral.»

    Ce qu’il décrit comme de «l’ingérence fédérale constante dans les dossiers du Québec» est aussi une grande source de frustration pour le député conservateur. Il voit avec inquiétudes les dernières nouvelles concernant un décret d’urgence qui, selon les conservateurs, mettra en risque des milliers d’emploi de l’industrie forestière québécoise.

    «N’oublions pas le scandale de l’organisation Technologies du développement durable Canada, avec le rapport de la vérificatrice générale du Canada qui a dévoilé que la corruption flagrante des Libéraux avait permis à l’organisation TDDC d’attribuer un total de 123 millions de dollars de manière inappropriée. » La session parlementaire a pris fin, mais le travail est loin d’être terminé.

    «Nous reviendrons à Ottawa en force à l’automne, et nous continuerons d’amplifier la voix de nos concitoyens, ceux qui nous ont élus pour être leurs porte-paroles au Parlement. Mais d’ici là, j’ai hâte de passer un bel été avec eux, dans notre beau comté de Montmagny – L’Islet – Kamouraska – Rivière-du-Loup ! Ça fait toujours du bien de travailler directement auprès de la communauté», a conclu Bernard Généreux.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    20 juillet 2024 | 13h32

    Signature d’un code de conduite des épiceries : des réactions positives au BQ

    Le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Agriculture, Agroalimentaire et Gestion de l’offre, Yves Perron, ainsi que le député de Rimouski-Neigette­–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, ont réagi à la signature de toutes les grandes chaînes de l’alimentation au code de conduite du secteur des produits d’épicerie. «Je suis ...

    20 juillet 2024 | 6h59

    Fermeture des bureaux de H&R Block dans la région

    Au cours des dernières semaines, plusieurs clients se sont retrouvés face à une porte verrouillée aux bureaux du service de déclaration de revenus et de comptabilité H&R Block de Rivière-du-Loup, sur la rue Lafontaine. Dans une décision rendue par la Cour de Saskatchewan le 9 juillet en matière de faillite et d’insolvabilité, les franchisés Anwar ...

    19 juillet 2024 | 6h57

    École d’immersion française : le milieu toujours en attente d’une réponse 

    L’avenir de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles est toujours en suspens. L’Université Western, qui chapeaute l’institution d’enseignement, tarde à éclaircir ses intentions concernant la reprise ou non de ses activités en sol pistolois.  Selon le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, l’Université Western a récemment reçu le ...