X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les CPE de Cacouna et Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup obtiennent leur financement

durée 18 avril 2024 | 15h07
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Les deux projets de Centre de la petite enfance de 21 places chacun à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et à Cacouna ont débloqué, ce 18 avril. Le CPE des Cantons, qui gère les deux nouvelles installations permanentes, pourra lancer les appels d’offres au cours des prochains jours.

    Les enveloppes de financement supplémentaires ont été octroyées par le ministère de la Famille. Le CPE des Cantons faisait face à des dépassements de cout d’environ 100 000 $ par rapport aux estimations du ministère pour chaque installation.

     La directrice générale du CPE des Cantons, France Laflamme, indique qu’elle attendait une réponse depuis plusieurs mois, soit avant la période des Fêtes. La construction des deux installations à Cacouna et à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup pourra aller de l’avant pendant les semaines à venir.

    «Les Municipalités voulaient retrouver leurs salles. On est content. C’est encore le bon moment pour lancer un appel d’offres, nos plans sont prêts», indique-t-elle.

    La mairesse de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, Josée Ouellet, avait fait une sortie publique la semaine dernière dans les pages d’Info Dimanche afin de dénoncer «le gros niaisage», dans ce dossier.

    Elle est très heureuse que le projet avance, après plusieurs mois d’attente et d’incertitude. Depuis un an, la salle communautaire est occupée par un CPE temporaire, ce qui restreint la possibilité d’y organiser des activités pour la population.

    «Enfin, on va voir le début de la construction […] Nos personnes âgées vont se conforter de voir la lumière au bout du tunnel. C’était le temps que ça débloque», complète Josée Ouellet. Elle croit que la construction du CPE sur la rue Arthur-Morin, récemment construite, permettra de stimuler le développement résidentiel de ce secteur.

    À Cacouna, cette bonne nouvelle est accueillie avec joie par la mairesse Suzanne Rhéaume et les membres de son conseil municipal. «Je suis très heureuse que ce projet aboutisse pour nos petits bouts de chou qui vont pouvoir intégrer une belle construction toute neuve. Je remercie France Laflamme qui a travaillé fort et Amélie Dionne pour tout le travail terrain qu’elle a fait», souligne-t-elle.

    Mme Rhéaume a déjà hâte de couper le ruban d’inauguration. L’installation permanente de 21 places sera adjacente au bureau municipal, situé au cœur de la municipalité de Cacouna.

    De son côté, la députée de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne, a précisé que ces projets n’étaient pas «bloqués, mais en processus d’autorisation en raison de l’explosion des couts et de l’inflation.» Elle rappelle que la MRC de Rivière-du-Loup a été ciblée comme étant prioritaire pour le développement de places en CPE. Environ 196 nouvelles places en services de garde ont été annoncées dans la circonscription depuis 2022.

    Notons que le CPE la Bulle de lait de L’Isle-Verte a accueilli, le 15 avril, 13 nouveaux enfants (dont 5 poupons) à la suite de l’agrandissement qui a été autorisé par le ministère de la famille en février 2022. 

    » À lire aussi : 

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 15h13

    Maintien de la traverse à Rivière-du-Loup : le gouvernement refuse de prendre position 

    Le gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) continue d’entretenir une incertitude dans le dossier de la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon. Les députés de la CAQ ont refusé d'appuyer une motion présentée par le Parti libéral du Québec demandant au gouvernement de s'engager à maintenir le lien maritime au quai louperivois, ce ...

    Publié à 14h05

    Plus de 75 cas actifs de coqueluche dans les MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska

    Dans les dernières semaines, la direction de la santé publique régionale a observé une recrudescence des cas de coqueluche dans les secteurs de Rivière-du-Loup et de Kamouraska. En date du 28 mai, 75 cas actifs ont été répertoriés sur le territoire du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSSBSL). Selon le Dr ...

    Publié à 10h54

    La Chambre de commerce de retour à l’Assemblée nationale dans le dossier de la traverse

    À l’initiative de la Ville de Rivière-du-Loup et en compagnie d’une délégation de représentants de la région, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup s’est de nouveau rendue à l’Assemblée nationale pour exiger un fois de plus le maintien de la Traverse Rivière-du-Loup - Saint-Siméon, ce mercredi 29 mai.  «Il est inconcevable que le ...