X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Marche commémorative émotive à l’Isle-Verte

durée 23 janvier 2024 | 21h29
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Sous une lune presque pleine et un silence que seuls les bruits de frottement de pantalons de neige brisaient, une centaine de pompiers, d’ambulanciers, de grands-parents, de parents et d’enfants se sont réunis pour honorer la mémoire des 32 victimes qui ont péri dans l’incendie de la résidence du Havre en 2014 à L’Isle-Verte. 

    «Les gens de L’Isle-Verte veulent oublier ce qui s’est passé il y a 10 ans, l’incendie, l’enquête Delâge. Au travers de ça, on a eu 32 victimes qu’on ne veut pas oublier», souligne le président du conseil d’administration de la Corporation Les amis des aînés de L'Isle-Verte, Bruno Bélanger.

    Par dizaines, les Isle-Vertois ont parcouru silencieusement un segment de la rue Saint-Jean-Baptiste à partir de la caserne incendie, avant de se rassembler autour du mémorial situé dans le parc près de l’église. Une couronne ornée de 32 roses blanches y a été déposée en mémoire des défunts. 

    Après une courte prise de parole, les gens se sont recueillis en silence durant une minute. Par la suite, des chandelles ont été distribuées aux pompiers, qui les ont allumées une par une. Pendant ce temps, une dizaine de personnes autour du monument commémoratif fredonnaient un air en l’honneur des disparus.

    M. Bélanger, à la tête de l’organisme instigateur de la cérémonie, a été témoin d’une personne qui s’est agenouillée devant le mémorial. «C’est quelque chose […] On a perdu là-dedans des parents, des grands-parents, des amis, des frères, des sœurs…», énumère-t-il, la voix brouillée par l’émotion.

    Après deux semaines de travail pour organiser cet évènement de mémoire collectif, il ne s’attendait pas à une telle participation, autant de la part de la communauté que des pompiers. Ces derniers étaient plus d’une vingtaine en provenance des casernes de L’Isle-Verte, Rivière-du-Loup, Saint-Paul-de-la-Croix, Saint-Arsène et Trois-Pistoles.

    Leur présence a été remarquée et appréciée pour ce recueillement soulignant la dixième année du drame qui a profondément touché L’Isle-Verte. Bruno Bélanger les remercie pour cette solidarité dans un moment difficile pour toute la communauté, car tous les citoyens, de près ou de loin, ont connu une des victimes.

    «Les prochains doivent continuer à penser, pas à ce qui est arrivé, mais aux gens disparus», rappelle le président de la Corporation. Lors de l’incendie de la résidence du Havre, M. Bélanger avait 38 ans. Sur les 32 victimes, il en connaissait 28, dont l’une d’entre elles était sa tante.

    Il n’a pas pu aider cette nuit-là, mais, aujourd’hui, il aide à bâtir un avenir meilleur pour les ainés. Parce que malgré la perte de 32 vies, il faut penser aussi aux 22 survivants, à ceux qui restent.

    M. Bélanger travaille à la construction de la nouvelle résidence, la résidence de l’Ancrage, qui prend déjà forme sur le terrain laissé vacant par l’incendie du 23 janvier 2014. Un immeuble qui comble un trou béant laissé dans la communauté : «Dans ce coin-là, c’était une micro-société». 

    «Ce que je fais actuellement, je le fais parce que j’aime les personnes âgées. Je me dis qu’elles le méritent, qu’elles doivent avoir leur place. Il faut s’occuper d’elles. On va devenir âgés nous aussi, il faut penser à ça, c’est important», confie-t-il.

    Les Isle-Vertois ont pansé leurs plaies, sont prêts à laisser le drame derrière puis à poursuivre leur route, tout en gardant une pensée pour les disparus. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    24 février 2024 | 7h24

    Randonnée et exposition de motoneiges au lac Témiscouata

    Pour ceux qui souhaitent faire le plein d’adrénaline, une randonnée de motoneiges antiques et hors-pistes est prévue le samedi 2 mars à 10 h à l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, suivi d’une exposition. Les amateurs et propriétaires de motoneiges antiques et hors-pistes intéressés à sortir leurs bolides sont conviés à la station d’essence ...

    24 février 2024 | 6h56

    À l’ile aux Basques en voiture

    «Je vous parle d'un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaitre», chantait Charles Aznavour avec La Bohème. Ce bon vieux temps, diront les plus vieux, s’étiole comme la banquise sur le fleuve. Une banquise qui autrefois, permettait de gagner l’ile aux Basques, en face de Trois-Pistoles… en Renault 5, rien de moins ! C’est ...

    24 février 2024 | 6h37

    La 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré

    C’est le 27 février prochain qu’aura lieu la 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré. Lors de cette journée, 100 % des ventes de pizzas seront redistribuées. Les cinq frères et sœurs à la tête de Pizza Salvatoré renouvelle cette campagne, dont la moitié des ventes de pizzas réalisées ce jour-là seront offertes en bonus salarial à tous les ...