X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Des «avancées intéressantes», estime le Syndicat de l'enseignement du Grand-Portage

durée 8 janvier 2024 | 15h44
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    L’entente de principe conclue entre le Front commun et le gouvernement du Québec, qui prévoit notamment une bonification salariale de 17,4 % sur cinq ans, est «intéressante», selon le Syndicat de l'enseignement du Grand-Portage. Ce sera maintenant à ses membres, et à ceux des quelque 300 syndicats impliqués, de juger et se prononcer. 

    Jointe lundi matin, au lendemain d’une conférence de presse nationale tenue par les leaders syndicaux du Front commun, la présidente Natacha Blanchet a fait un plaidoyer positif envers la proposition présentée. Elle estime que plusieurs objectifs ont été atteints, dont celui d’offrir une protection contre l’augmentation du cout de la vie. 

    «Ce n’est pas parfait. Une négociation, on le sait, ce n’est jamais parfait. Mais dans cette proposition d’entente-là, il n’y a pas de reculs. Il y a plutôt des avancées et c’est vraiment cela qui est important», a-t-elle souligné. 

    «C’est intéressant. C’est le qualificatif que je peux vous donner […] Maintenant, c’est aux membres d’en juger. Ils feront l’évaluation de ce que ça donne pour eux et décideront si ça leur convient», a-t-elle ajouté.

    En amenant son offre d’augmentation salariale à 17,4 % sur cinq ans, le gouvernement a pratiquement doublé son offre initiale de 9 % sur cinq ans présentée en décembre 2022. Selon Natacha Blanchet, l’augmentation de 6 % la première année est aussi une victoire. Même chose pour la clause qui prévoit 1 % d’augmentation salariale pour chacune des trois dernières années.

    «Un 6 % la première année, c’est intéressant. Habituellement, on voit cela à la fin d’une convention collective. L’avantage, c’est que les gens vont pouvoir en bénéficier tout de suite. Des personnes qui partent à la retraite cette année vont l’avoir pour 2023 de façon rétroactive. C’est une bonne chose», a-t-elle indiqué.

    Parmi les autres points de l’entente, soulignons l’acquisition du droit à la cinquième semaine de vacances après 15 ans d’ancienneté, les améliorations au régime de retraite et au régime des droits parentaux, la bonification des contributions conventionnées de l’employeur pour l’assurance maladie et la bonification de la prime d’attraction et de rétention qui passe de 10 % à 15 %. 

    «Il y a une avancée au niveau des assurances collectives où il y avait une fin de non-recevoir depuis plieurs années […] Ce n’est pas faramineux, mais c’est un début. D’une négociation à l’autre, on ajoute des pierres, et qui sait si lors de la prochaine, on ne pourra pas bâtir là-dessus et aller faire des gains.»

    La présidente du Syndicat de l’enseignement du Grand-Portage a d’ailleurs tenu à souligner la détermination et la mobilisation historique des membres. «Ç’a été 8 jours et demi de grève pour 420 000 travailleuses et travailleurs. Ç’a été la plus longue grève en front commun, la population a été derrière nous et on a senti la force du mouvement tout au long», a-t-elle témoigné. 

    «Tout ça mis ensemble, ç’a donné un résultat.»

    Les 420 000 membres des quelque 300 syndicats faisant partie du Front commun seront convoqués à des assemblées générales du 15 janvier au 19 février pour se prononcer sur l'entente de principe. À ce moment, ils jugeront également des gains faits au niveau des conditions de travail et de la valorisation de l’enseignement. Des détails à ce niveau devraient être dévoilés prochainement. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    18 juin 2024 | 15h10

    Québec octroie 1 M$ pour les corridors cyclopédestres du parc Cartier 

    Rivière-du-Loup ira finalement de l’avant avec de nouveaux corridors cyclopédestres dans le secteur du parc Cartier. Les élus ont été réconfortés dans leur décision par l’appui du gouvernement du Québec qui a annoncé, ce mardi 18 juin, l’octroi d’une aide financière de 1 M$ pour aider à concrétiser le projet.   Le maire Mario Bastille avait vendu ...

    18 juin 2024 | 15h00

    Une chaleur lourde au travail ne se prend pas à la légère

    En cette période estivale, le temps chaud peut représenter un danger pour la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs qui effectuent une tâche physique, à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour prévenir des accidents graves ou même mortels, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite ...

    18 juin 2024 | 14h49

    Chaleur extrême: des précautions à prendre pour protéger votre santé

    Saviez-vous que lorsque la température de l'air extérieur est de 23 °C, la température à l'intérieur d'un véhicule peut atteindre plus de 50 °C? De nombreuses régions du Canada connaissent des périodes de chaleur accablante ou des canicules. La chaleur accablante peut causer des coups de chaleur et même entraîner la mort. Il est important de ...