X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Des «avancées intéressantes», estime le Syndicat de l'enseignement du Grand-Portage

durée 8 janvier 2024 | 15h44
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    L’entente de principe conclue entre le Front commun et le gouvernement du Québec, qui prévoit notamment une bonification salariale de 17,4 % sur cinq ans, est «intéressante», selon le Syndicat de l'enseignement du Grand-Portage. Ce sera maintenant à ses membres, et à ceux des quelque 300 syndicats impliqués, de juger et se prononcer. 

    Jointe lundi matin, au lendemain d’une conférence de presse nationale tenue par les leaders syndicaux du Front commun, la présidente Natacha Blanchet a fait un plaidoyer positif envers la proposition présentée. Elle estime que plusieurs objectifs ont été atteints, dont celui d’offrir une protection contre l’augmentation du cout de la vie. 

    «Ce n’est pas parfait. Une négociation, on le sait, ce n’est jamais parfait. Mais dans cette proposition d’entente-là, il n’y a pas de reculs. Il y a plutôt des avancées et c’est vraiment cela qui est important», a-t-elle souligné. 

    «C’est intéressant. C’est le qualificatif que je peux vous donner […] Maintenant, c’est aux membres d’en juger. Ils feront l’évaluation de ce que ça donne pour eux et décideront si ça leur convient», a-t-elle ajouté.

    En amenant son offre d’augmentation salariale à 17,4 % sur cinq ans, le gouvernement a pratiquement doublé son offre initiale de 9 % sur cinq ans présentée en décembre 2022. Selon Natacha Blanchet, l’augmentation de 6 % la première année est aussi une victoire. Même chose pour la clause qui prévoit 1 % d’augmentation salariale pour chacune des trois dernières années.

    «Un 6 % la première année, c’est intéressant. Habituellement, on voit cela à la fin d’une convention collective. L’avantage, c’est que les gens vont pouvoir en bénéficier tout de suite. Des personnes qui partent à la retraite cette année vont l’avoir pour 2023 de façon rétroactive. C’est une bonne chose», a-t-elle indiqué.

    Parmi les autres points de l’entente, soulignons l’acquisition du droit à la cinquième semaine de vacances après 15 ans d’ancienneté, les améliorations au régime de retraite et au régime des droits parentaux, la bonification des contributions conventionnées de l’employeur pour l’assurance maladie et la bonification de la prime d’attraction et de rétention qui passe de 10 % à 15 %. 

    «Il y a une avancée au niveau des assurances collectives où il y avait une fin de non-recevoir depuis plieurs années […] Ce n’est pas faramineux, mais c’est un début. D’une négociation à l’autre, on ajoute des pierres, et qui sait si lors de la prochaine, on ne pourra pas bâtir là-dessus et aller faire des gains.»

    La présidente du Syndicat de l’enseignement du Grand-Portage a d’ailleurs tenu à souligner la détermination et la mobilisation historique des membres. «Ç’a été 8 jours et demi de grève pour 420 000 travailleuses et travailleurs. Ç’a été la plus longue grève en front commun, la population a été derrière nous et on a senti la force du mouvement tout au long», a-t-elle témoigné. 

    «Tout ça mis ensemble, ç’a donné un résultat.»

    Les 420 000 membres des quelque 300 syndicats faisant partie du Front commun seront convoqués à des assemblées générales du 15 janvier au 19 février pour se prononcer sur l'entente de principe. À ce moment, ils jugeront également des gains faits au niveau des conditions de travail et de la valorisation de l’enseignement. Des détails à ce niveau devraient être dévoilés prochainement. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 7h24

    Randonnée et exposition de motoneiges au lac Témiscouata

    Pour ceux qui souhaitent faire le plein d’adrénaline, une randonnée de motoneiges antiques et hors-pistes est prévue le samedi 2 mars à 10 h à l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, suivi d’une exposition. Les amateurs et propriétaires de motoneiges antiques et hors-pistes intéressés à sortir leurs bolides sont conviés à la station d’essence ...

    Publié à 6h56

    À l’ile aux Basques en voiture

    «Je vous parle d'un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaitre», chantait Charles Aznavour avec La Bohème. Ce bon vieux temps, diront les plus vieux, s’étiole comme la banquise sur le fleuve. Une banquise qui autrefois, permettait de gagner l’ile aux Basques, en face de Trois-Pistoles… en Renault 5, rien de moins ! C’est ...

    Publié à 6h37

    La 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré

    C’est le 27 février prochain qu’aura lieu la 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré. Lors de cette journée, 100 % des ventes de pizzas seront redistribuées. Les cinq frères et sœurs à la tête de Pizza Salvatoré renouvelle cette campagne, dont la moitié des ventes de pizzas réalisées ce jour-là seront offertes en bonus salarial à tous les ...