X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Décret de population : augmentation démographique dans la région

durée 9 janvier 2024 | 06h57
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Les municipalités régionales de comtés (MRC) de Rivière-du-Loup, Témiscouata et les Basques ont vu leur population augmenter dans la dernière année, selon les chiffres de 2024 partagés par la Gazette officielle du Québec. En moyenne, les trois territoires ont connu une croissance de 1,5 % de leurs citoyens au cours de la dernière année.

    La population des Basques, l’une des municipalités régionales de comté les moins populeuses et les plus vieillissantes au Québec, ne cesse de croitre ces dernières années. Elle affiche, en 2024, la plus grande croissance démographique par rapport à sa population totale parmi les trois MRC, avec une augmentation de 2,5 %.

    «Je suis comblé. Il ne faut pas s’enfler la 
tête, il y a une certaine conjoncture qui vient avec ça, mais je pense que c‘est le résultat d’un travail qu’on a mis en place depuis 10 ans», a commenté le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis.

    Notre-Dame-des-Neiges a été le territoire le plus prisé avec 82 nouveaux habitants. Mais c’est Saint-Guy qui a connu une évolution démographique considérable avec une hausse de 49,1 %, soit 26 citoyens. M. Denis s’est montré prudent face à ces statistiques. 

    Selon le nouveau décret, la population de la municipalité qui risque d’être fusionnée avec celle de Lac-des-Aigles au Témiscouata compterait 79 résidents. Or, le préfet indique que le territoire ne compte qu’au plus une cinquantaine d’habitants. «Les autres ce sont des propriétaires de lots, d’érablières, de chalets qui donnent cette adresse-là comme adresse permanente», indique-t-il.

    Les autres municipalités qui ont enregistré une augmentation importante sont Saint-Médard à 12,2 % (24 citoyens), Saint-Éloi à 
8,2 % (24 citoyens), Notre-Dame-des-Neiges à 7,6 %, Saint-Simon-de-Rimouski à 6,7 % 
(30 citoyens) et Sainte-Françoise à 6,6 % 
(26 citoyens).
    Davantage de personnes ont quitté Trois-Pistoles. Ce sont 57 personnes qui sont parties de la ville, soit une diminution de la population de 1,8 %. 

    «Ce dont je suis fier c’est que malgré que ça ait continué à diminuer dans les premières années [du plan d’action], là, on dirait que l’on connait un regain d’attractivité. Et ça, ça me rend extrêmement heureux», partage le préfet. Il croit aussi que cette hausse permet de rajeunir la moyenne d’âge des résidents de la MRC.

    MRC DE RIVIÈRE-DU-LOUP

    Avec 714 habitants de plus sur son territoire, la population de la MRC de Rivière-du-Loup s’est accrue de 2 %. La ville qui a connu la plus grande augmentation est Rivière-du-Loup (296 citoyens), suivie par Saint-Antonin (187 habitants), puis par Notre-Dame-du-Portage (124 citoyens).

    La croissance démographique la plus notable a cependant été enregistrée par la municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs (île Verte) à un taux de 70,3 % (29 habitants). «On n’a pas augmenté de population, ce sont les gens qui font des changements d’adresse. Ici, on a beaucoup de personnes qui partagent leur vie entre la terre ferme et l’île», a indiqué la mairesse de la municipalité, Louise Newbury.

    «C’est bon pour nous, car l’ancien décret 
ne reflétait pas la réalité de l’île. Ici, il y a toujours au moins 70 personnes», a-t-elle expliqué.

    Notre-Dame-du-Portage fait aussi bonne figure avec une augmentation de 10,5 %. Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup (5 % pour 70 citoyens), Saint-Antonin (4,3 %), L’Isle-Verte (4,2 % pour 57 citoyens) et Saint-Paul-de-la-Croix (4,2 % pour 13 citoyens) s’en tirent bien.
    Ce sont les municipalités de Saint-Cyprien (-3 % pour 43 citoyens), Saint-Arsène (-2,8 % pour 35 citoyens) et Saint-Épiphane (-2,3 % pour 20 citoyens) qui ont eu de plus grandes diminutions de population.

    MRC DU TÉMISCOUATA

    La MRC du Témiscouata est la région qui a connu la moins grande hausse à un taux de 0,3 %, soit 75 personnes. En termes de nouveaux citoyens, c’est Saint-Louis-du-Ha! Ha! qui a connu une croissance plus importante avec 93 habitants de plus. Toutefois, la municipalité qui a enregistré une meilleure hausse démographique est Saint-Pierre-de-Lamy à 18,5 %. Le taux de Saint-Louis-du-Ha! Ha! se chiffre à 7,4 %.

    Rivière-Bleue (4,8 % pour 60 citoyens) et Saint-Elzéar-de-Témiscouata (4,4 % pour 
14 citoyens) ont aussi vu leur population augmenter. Les baisses les plus élevées dans le Témiscouata se trouvent à Saint-Athanase à 
6,3 % (20 citoyens), Saint-Juste-du-Lac à 5,6 % (33 citoyens), Lejeune à 5,5 % (14 citoyens), Saint-Jean-de-la-Lande à 4,3 % (11 citoyens), Saint-Eusèbe à 3,4 % (21 citoyens).
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h30

    Session intense, été chaud et automne prolifique

    La Chambre des communes a annoncé son ajournement officiel le mercredi 19 juin, marquant la fin de la session parlementaire ainsi que le début de la pause estivale annuelle. Le député conservateur dans Montmagny - L’Islet – Kamouraska – Rivière-du-Loup, Bernard Généreux en a profité pour tracer un bilan des derniers mois. «Nous avons eu une ...

    Publié à 6h00

    La Ville de Rivière-du-Loup entreprend l’inventaire de son patrimoine bâti

    Les citoyens qui habitent une maison construite avant 1940 ne devront pas être surpris si quelqu’un photographie leur toit et leurs fenêtres cet été. Il ne s’agit pas d’un fouineur. Il s’agit d’un stagiaire de la Ville de Rivière-du-Loup, embauché pour dresser l’inventaire du patrimoine immobilier. Par de nouvelles dispositions introduites dans ...

    20 juin 2024 | 12h38

    Une fenêtre unique sur l’univers du béluga

    À temps pour l’été et pour la Journée nationale des peuples autochtones, la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk ouvrira sa station d’interprétation des bélugas, Putep ‘t-awt, au grand public le vendredi 21 juin. Située à flanc de montagne dans le secteur du port du Gros-Cacouna et du parc côtier Kiskotuk, la plateforme terrestre d’observation ...