X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Dévouée à aider les enfants atteints de déficience

durée 10 décembre 2023 | 06h58
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    À 16 ans, la jeune femme élève au Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup, Chloé Dumais a déjà trouvé sa voie. Elle souhaite aider les enfants atteints de déficience physique ou mentale ainsi que leur entourage. Chaque jour, elle trace son chemin en ce sens et travaille déjà à améliorer la vie de familles pendant quelques instants.

    L’adolescente de Saint-Modeste a commencé à œuvrer au sein de l’organisme Répit-Loisirs-Autonomie il y a deux ans en tant que monitrice-responsable. Les services, offerts un peu partout au Bas-Saint-Laurent, permettent de soutenir les proches aidants de personnes atteintes de déficience, d’un trouble du spectre de l’autisme ou de perte d’autonomie âgées de 12 à 65 ans.

    Un samedi sur deux, de 12 h à 20 h, elle
permet à des parents de se reposer en toute quiétude. Elle organise des activités et les anime. Elle travaille aussi à Rivière-Ouelle où des répits de 24 à 48 h sont possibles.

    Malgré que l’élève de cinquième secondaire organise des activités dynamiques pour amuser les enfants lors de ces journées, elle souligne que le budget de l’organisme est limité. Les animations, bien qu’efficaces, se suivent et se ressemblent. 

    La jeune femme a donc décidé d’en faire 
son projet entrepreneurial scolaire : amasser des sous afin d’acheter des objets sensoriels 
et autre matériel, organiser des sorties 
extérieures puis créer de nouvelles activités pour les enfants. 

    C’est lors de la visite de l’un des propriétaires de Dubé Mazda au Collège Notre-Dame qu’elle a entendu parler de la bourse Jeunes personnalités légendaires qui récompense des jeunes ayant un impact dans leur communauté partout au Canada. Elle s’est donc inscrite en espérant remporter la somme de 5 000 $.

    Quelques mois plus tard, elle apprenait qu’elle était récipiendaire et qu’ellepourrait utiliser l’argent pour développer son projet. «Je 
suis vraiment contente parce que je sais que je vais pouvoir aider des gens dans le besoin. Je suis reconnaissante», a témoigné la jeune femme. 

    Elle est touchée d’avoir été reconnue 
dans sa communauté. Elle espère toutefois 
que son implication va «inciter plus de gens aussi à travailler là-dedans, dans un milieu 
peu connu et [pour lequel les gens] ont souvent des stéréotypes, des préjugés». Encore aujourd’hui, trop de personnes sont encore peu éduquées et ouvertes d’esprit envers les 
personnes atteintes de déficiences, croit-elle, surtout les gens de son âge. Ainsi, il manque beaucoup de personnes pour travailler avec cette clientèle.

    En attendant de poursuivre sa route vers le Cégep de La Pocatière en éducation spécialisée pour, un jour, devenir psychoéducatrice, Chloé Dumais créera des activités diversifiées pour les enfants atteints de déficience dont 
elle s’occupe avec deux coéquipières. Après 
les avoir préparées et avoir acheté le matériel nécessaire, elle remettra le tout en don à Répit-Loisirs-Autonomie afin de diversifier sa gamme d’activités à effectuer avec la clientèle.

    Elle continuera aussi d’acquérir de l’expérience au sein de l’organisme. «Ça me dit vraiment que c’est ce que je veux faire plus tard. Ça m’a éclairci les idées, car avant je n’étais pas certaine. Et je sais avec quelle clientèle je veux travailler aussi», a-t-elle spécifié. 

    Elle se trouve chanceuse d’être certaine d’où elle s’en va dans le futur et de savoir, quotidiennement, qu’elle n’aide pas que la personne avec elle en répit, mais une famille complète.
     

    commentairesCommentaires

    1

    • LPT
      LOUIS-PHILIPPE THOUIN
      temps Il y a 2 mois
      Un enseignant spirituel est comme n’importe quel autre enseignant : quelqu’un qui a déjà été là et qui peut vous aider à trouver votre propre vérité. Bravo Madame Chloé pour votre généreuse contribution à améliorer notre société.
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 février 2024 | 15h00

    Vers une nouvelle caserne à Rivière-Bleue

    Exigüe, âgée, ne correspond plus aux normes incendie, les arguments en faveur d'une nouvelle caserne sont nombreux à Rivière-Bleue. Et la Municipalité ne s'en cache pas, elle planche sur un projet de nouvelle caserne depuis un moment déjà. Le sujet sera à l'ordre du jour ce mercredi 28 février dans le cadre de la Soirée publique d'information ...

    28 février 2024 | 13h15

    Trois-Pistoles se mobilise pour la sauvegarde de son École d’immersion française

    Le comité de relance de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles, composé d’élus et de familles hôtesses, s’est tourné vers sa communauté le 27 février. Ne pouvant rester les bras croisés en attente d’une réponse de l’Université Western concernant le retour de leur programme en 2025, les membres ont usé de proactivité. Ils ont lancé une ...

    28 février 2024 | 10h39

    Plus de 2 M$ pour bonifier les services d’aide psychologique aux élus

    Québec a annoncé le 28 février un investissement de près de 2 M$ afin de fournir de l’aide psychologique de première ligne gratuite aux élus municipaux et aux membres de leur famille. La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, veut ainsi répondre à un besoin exprimé par les maires et mairesses de la province aux prises avec du ...