X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Favoriser les liens intergénérationnels par la littérature

durée 30 octobre 2023 | 06h34
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Sous l’écoulement de la pluie laissant planer un air maussade sur la ville de Rivière-du-Loup, ce 25 octobre, l’ambiance était toute autre à l’intérieur du Collège Notre-Dame. Des élèves de secondaire 3 étaient réunis avec des ainés pour une rencontre intergénérationnelle. Afin de favoriser les discussions, le livre Ru de Kim Thuy a fait le pont entre les participants. Ils ont aussi eu la chance d’assister à une conférence de l’autrice.

    Plus de 110 élèves étaient réunis avec 60 membres de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) de Rivière-du-Loup pour échanger sur leurs perspectives du roman autobiographique de la Québécoise arrivée dans la province à ses 10 ans.

    L’activité a été développée par l’AQDR dans le cadre du programme Québec ami des ainés dont certains buts sont d’apporter plus de bienveillance chez les personnes plus âgées, les sortir de l’isolement causé par la pandémie et de démystifier l’âgisme. La directrice générale de l’organisme, Danielle Ayotte, a donc pensé à réunir des élèves et des ainés autour de la littérature pour qu’ils échangent sur un point commun. «C’est important de créer ce rapprochement-là, car il y a une méconnaissance de part et d’autre», a indiqué Colombe Michaud, une participante venue de Rimouski pour l’occasion.

    Selon la directrice générale du collège, Karine Malenfant, Mme Thuy était tout indiquée pour rapprocher les participants des deux âges. «L’intergénérationnel pour elle c’est vraiment important. Elle vit avec ses parents […] les parents de son conjoint habitent à côté. Pour elle c’est très parlant. On le sent, elle aime les gens», a-t-elle partagé.

    Les jeunes étaient très fébriles à l’idée de rencontrer l’écrivaine, sacrée Chevalière de l’ordre des arts et des lettres en France au début de l’année. «On sort un petit peu tout le monde de sa zone de confort, mais tout le monde s’est prêté au jeu, a été collaborateur», a souligné la directrice.

    En plus des échanges avec les ainés, les élèves ont pu poser leurs questions à Mme Thuy à la suite de sa conférence, certains ont pu faire une baladodiffusion avec elle et des membres du journal étudiant ont pu la rencontrer. Mme Malenfant est sûre que cet évènement aura eu des impacts sur les adolescents : «Peut-être qu’ils ne le verront pas maintenant, mais plus tard, ils vont se rappeler de cet enrichissement».

    RAPPROCHER PAR LA LITTÉRATURE

    Les élèves se sont préparés depuis le début de l’année scolaire à la rencontre à l’aide de l’enseignante de français de 3e secondaire, Éloïse Viens. Chargée du projet, elle a accompagné les élèves dans la façon de Kim Thuy de raconter au fil de ses souvenirs. «Je me suis dit que ce serait un défi pour les élèves, mais que ce serait intéressant qu’ils aient accès à autre chose que ce que l’on voit d’habitude, le schéma narratif habituel», a-t-elle expliqué.

    Cette activité, d’après elle, facilitera les jeunes les contacts entre les jeunes et les ainés. «Ça m’a permis de discuter avec des gens que normalement c’est très rare que j’interagisse avec eux», a partagé Benjamin Noël, étudiant de secondaire 3 qui a adoré son expérience.

    «C’est sûr que la culture c’est rassembleur», soutient la professeure. À travers une histoire, nombreux sujets sont abordés, plusieurs messages peuvent être interprétés différemment. «Il y a plein de choses qui peuvent être amenées selon ton point de vue, selon ton vécu aussi. […] Peut-être que si les ainés l’ont vécu d’une certaine manière, les élèves vont trouver encore plus de vérités dans le livre», avance-t-elle. 

    Peut-être que certains élèves et ainés se retrouveront ensemble dans une salle du Cinéma Princesse de Rivière-du-Loup bientôt puisque Ru, le premier livre de Kim Thuy qui a gagné le prix du Gouverneur général en 2010, a été adapté au grand écran. Il fera son entrée cinématographique le 24 novembre.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h30

    Retour du service de navettes pour cyclistes au Parc linéaire interprovincial Petit-Témis

    Le ministère des Transports et de la Mobilité durable annonce le retour du service de navettes gratuites pour cyclistes, au Parc linéaire interprovincial Petit-Témis. Cette mesure, implantée en 2023, permettra aux utilisateurs du sentier cyclable de se déplacer en toute sécurité dans les secteurs de Sant-Honoré-de-Témiscouata et de ...

    Publié à 6h02

    Un nouvel espace dédié aux parents au CHRGP

    Grâce à la grande générosité du Canadian Tire de Rivière-du-Loup, les parents qui séjournent en périnatalité pour la venue de leur enfant pourront bénéficier d’un espace créé pour eux. En collaboration avec la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup, Canadian Tire a pris l’initiative de solliciter ses clients en décembre 2023 afin de réaménager ...

    18 juin 2024 | 15h10

    Québec octroie 1 M$ pour les corridors cyclopédestres du parc Cartier 

    Rivière-du-Loup ira finalement de l’avant avec de nouveaux corridors cyclopédestres dans le secteur du parc Cartier. Les élus ont été réconfortés dans leur décision par l’appui du gouvernement du Québec qui a annoncé, ce mardi 18 juin, l’octroi d’une aide financière de 1 M$ pour aider à concrétiser le projet.   Le maire Mario Bastille avait vendu ...