X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Appuyé par la communauté et le milieu des affaires, le Collège Notre-Dame innove 

durée 16 juin 2023 | 15h38
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    L’avenir du Québec passe par la créativité, l’innovation et la résolution de problèmes et le Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup souhaite permettre à ses étudiants de se démarquer.

    L’institution d’enseignement privé a inauguré un nouvel espace voué au développement de ces habiletés, ce jeudi 15 juin. Un projet de grande envergure dont la réalisation n’aurait jamais été possible sans la contribution majeure du milieu louperivois. 

    Appelé Univers IDÉES, un acronyme pour «Idéation-Déduction-Élaboration-Exécution-Solutions», l’espace collaboratif est le fruit d’un chantier important qui a nécessité des investissements tout aussi grands. Près de 2 M$ ont été nécessaires pour effectuer les récents travaux.

    De ce montant, 500 000 $ ont été octroyés par le ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie. Le reste (et plus encore) a été récolté grâce à deux grandes campagnes de la Fondation du Collège Notre-Dame. Preuve s’il y en a une, de la grande confiance qui lui est octroyée par les citoyens et la communauté d’affaires de la région.

    «Les deux campagnes majeures de financement réalisées depuis 2012 ont démontré que les gens d’ici croient en notre cause et en l’importance du Collège Notre-Dame dans le portrait éducatif et socioéconomique régional», s’est réjoui Sylvette Lemieux, présidente de la Fondation. «Je suis émue de constater l’ampleur et l’impact de la mobilisation que nous suscitons et qui génère des retombées concrètes pour les élèves.»

    L’identité des nombreux donateurs n’a pas été dévoilée, mais la pièce centrale des nouveaux aménagements a été nommée l’Agora Boisvert-Noël en l’honneur de deux personnes qui ont contribué de façon importante à sa concrétisation. Plusieurs pièces ont aussi été associées à des grandes entreprises de la région, dont Desjardins, preuve là aussi de leurs appuis financiers substantiels. 

    Lors de la cérémonie, jeudi, les élèves ont souhaité lancer un message à tous ceux et celles qui ont participé aux campagnes.

    «Merci de votre confiance. Nous sommes choyés», ont-ils répété.  

    FINE POINTE DE LA TECHNOLOGIE

    L’aménagement de l’Univers IDÉES, dans l’ancienne salle d’étude du Collège Notre-Dame complètement reconstruite, représente la deuxième phase d’un important projet de développement des infrastructures pédagogiques de l’établissement, faisant suite à l’inauguration de l’Univers innovant en 2021. Un étage complet avait alors été transformé afin de créer des espaces interactifs. Une réalisation, là aussi, de plus de 1,2 M$. 

    À l’image d’un pôle de création ou d’un fablab, l’Univers IDÉES permet aux élèves de faire de la recherche dirigée, d’élaborer collectivement des solutions à des problèmes spécifiques, d’utiliser des logiciels de conception dernier cri et de recourir à des outils de conception et de création numériques comme des imprimantes 3D, des tables de découpe laser et des simulateurs robotisés. On y trouve également des studios de production audio et vidéo. 

    «Au Collège, en plus des connaissances traditionnelles, nous travaillons sur les nouvelles connaissances comme la programmation, la robotique, et on espère bientôt l’intelligence artificielle. On met des programmes en place et des activités qui développeront des habiletés spécifiques [chez nos élèves]», a expliqué le directeur général, Guy April. 

    «Ce qu’il faut revoir, c’est la conception de l’apprentissage. Il n’y a pas seulement une façon d’apprendre. Oui, il y a encore de la place pour la transmission des savoirs et des connaissances. Ça en prend, c’est évident. Mais en même temps, il faut développer la pensée critique, la collaboration… Aujourd’hui, il arrive des problèmes qu’on ne voyait pas venir et il faut composer avec ça.»

    Selon lui, innover sur le plan pédagogique et créer de nouveaux espaces qui permettront de développer la créativité, l’innovation, la collaboration, était essentiel. «Nos jeunes doivent pouvoir développer, dès le secondaire, ces habiletés dans des espaces collaboratifs de pointe qui constituent des laboratoires les préparant à ce qu’ils vivront dans le futur.»

    «INSPIRANT», SELON DRAINVILLE 

    L’inauguration de l’Espace IDÉES a été organisée dans le contexte du 10e anniversaire de la Fondation du Collège Notre-Dame. Elle s’est déroulée en présence de la députée Amélie Dionne et du ministre de l’Éducation, Bernard Drainville, qui était de passage dans la région. 

    Dans une allocution, M. Drainville a salué l’audace du Collège Notre-Dame, mais aussi la mobilisation du milieu qui a permis la concrétisation de sa vision. Il s’est dit impressionné par ce qui a été réalisé localement. Le projet du Collège Notre-Dame est d’ailleurs assez unique au Québec, bien qu’on retrouve des réalisations similaires du côté de l’Europe. 

    «L’idée qu’une communauté se mette ensemble et décide de donner à des élèves des outils et un espace comme celui-là, c’est très inspirant. Espérons que ça va faire des petits», a-t-il lancé.

    Comme le progrès n’arrête jamais, le Collège Notre-Dame envisage déjà la réalisation d’une troisième phase de son grand projet d’infrastructures. La direction souhaiterait continuer de miser sur l’entrepreneuriat, tout en impliquant les sciences. Le développement d’une serre, d’une entreprise-école? Tout est possible. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 avril 2024 | 15h08

    Saint-Simon-de-Rimouski intentera une poursuite au civil

    Victime d’une fraude de 305 000 $ entre 2020 et 2022, la Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski a finalement mandaté une firme d’avocats de Québec afin qu’elle entame des démarches juridiques dans ce dossier. Les élus ont récemment adopté une résolution afin d’intenter une poursuite au civil contre une ancienne employée.  Le maire Denis Marcoux ...

    17 avril 2024 | 14h04

    Hausse de 20 cents du prix de l’essence en 24 h à Rivière-du-Loup

    Les automobilistes qui ont fait le plein aujourd’hui ont eu une bonne surprise à Rivière-du-Loup. Le prix de l’essence a augmenté de 1,69 $ le litre à 1,89 $, soit une hausse de 20 cents, en seulement 24 h. Depuis quelques jours, la plupart des commerçants de la ville vendant de l’essence affichaient des taux le litre à 1,69 $, certains autres à ...

    17 avril 2024 | 6h42

    Consultation publique pour la gestion des matières résiduelles au Témiscouata

    La MRC de Témiscouata a adopté récemment son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Les citoyens sont invités à participer à une consultation publique afin de donner leurs idées ou commentaires le 22 avril. Le plan d’action vise la rédaction d’un portrait régional des matières, des services disponibles et des actions à prendre ...