X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Mettre en lumière le parcours des personnes immigrantes en région

durée 12 mai 2023 | 15h14
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Une cinquantaine de personnes ont assisté au lancement du tout nouveau balado «Allô la diversité» au Musée du Bas-Saint-Laurent le 11 mai dernier. Les quatre ambassadeurs du Bas-Saint-Laurent, Colette Rabarisoanantenaina, Rocio Ramirez, Mehdi Amir Y. et Anta Barry veulent mettre en valeur l’apport positif des jeunes immigrés dans la région, tout en leur permettant de partager leur parcours.

    Ce projet porté par l’organisme à but non lucratif Citoyenneté jeunesse a pour objectif de favoriser la diversité culturelle en région, sensibiliser les communautés d’accueil et donner plus d’outils aux jeunes immigrés dans la région du Bas-Saint-Laurent.

    «Derrière les chiffres d’immigration, qui est une solution à la pénurie de main-d’œuvre, il y a des humains avec des parcours intéressants et très inspirants», explique Rocio Ramirez. Elle agit comme animatrice dans le cadre de ce balado et elle espère que le projet permettra aux auditeurs et auditrices de mieux comprendre les différents enjeux vécus par les personnes issues de l’immigration.

    Le balado, dont quatre épisodes ont été diffusés jusqu’à maintenant, donne la parole à Elayne du Brésil, Maria du Mexique, Oumaima et Soukaina du Maroc, Bacem de la Tunisie. «Nous avons décidé de faire un balado parce que nous nous sommes dit que c’est une bonne tribune pour faire la promotion de la diversité culturelle, sensibiliser les communautés d’accueil et favoriser le vivre-ensemble, le dialogue interculturel», ajoute Anta Barry, l’une des ambassadrices.

    Chaque intervenant partage son parcours, son arrivée au Québec et explique ce qui a facilité son intégration. Les intervenants abordent aussi les défis qu’ils ont eu à relever et les services dont ils ont pu bénéficier.

    «Si j’avais pu écouter ça à mon arrivée ou juste avant d’arriver, ça aurait été très bénéfique […] Quand je suis arrivée, je suis restée un peu chez moi en retrait. Ça a un peu joué sur mon intégration. Si je les avais écoutés, j’aurais eu les outils, les astuces et j’aurais su quels sont les organismes qui aident.»

    Les animateurs et invités n’hésitent pas à prodiguer des conseils aux autres jeunes de la diversité culturelle qui voudraient s’installer en région. «Aller vers les gens, découvrir des amis, participer à beaucoup d’activités. C’est ça qui permet de bien s’intégrer. Non seulement de s’intégrer en apprenant plus sur sa communauté d’accueil, mais aussi sur les valeurs du Québec. Même pour approcher les organismes, il faut les connaître et la plupart du temps ça se fait par le bouche-à-oreille. Si tu es isolé, tu auras du mal au début», constate Anta Barry. Cette dernière est arrivée du Mali en plein hiver au Québec il y a cinq ans. Le choc de température et l’adaptation a été difficile au début, rapporte-t-elle.

    Pour en savoir plus, il est possible d’écouter les épisodes du balado Allô la diversité sur BaladoQuébec, YouTube et Spotify. Ce projet est une collaboration de La Filière – studio de podcast et de l’organisme à but non lucratif Citoyenneté jeunesse.

    Le premier épisode du balado «Allô la diversité» : 

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 16h15

    Près de 100 000 $ à trois médias communautaires de la circonscription

    La députée Amélie Dionne, annonce, au nom du ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe et de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantal Rouleau, l’octroi d’une somme de 97 460 $ à 3 médias ...

    Publié à 8h59

    Près de 1 200 clients privés d’électricité au Bas-Saint-Laurent

    Les vents violents qui ont soufflé sur la région pendant la nuit ont causé quelques pannes d’électricité dans plusieurs localités du Bas-Saint-Laurent. Au total, près de 1 200 clients sont privés d’électricité dans la région en raison de 7 interruptions. Dans les secteurs de Saint-Guy, Lac-des-Aigles et Esprit-Saint, des pannes touchent près de ...

    Publié à 6h57

    Le troupeau de la Ferme JPS Desjardins de Saint-Arsène classé 5e meilleur au Canada

    Le dur labeur de la famille Desjardins de Saint-Arsène a été récompensé ce 20 février. Le troupeau de la ferme familiale a été classé 5e meilleur au Canada, sur 6 000, par Lactanet. Au Québec, il se positionne au 3e rang, à seulement un point de la seconde place. Une reconnaissance inattendue, mais qui réjouit la gestionnaire et copropriétaire, ...