X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La Fondation Jeunesse du Bas-Saint-Laurent se joint à un nouveau mouvement

durée 27 novembre 2022 | 06h44
  • Suivant l’évolution rapide et constante des besoins essentiels de dizaines de milliers de jeunes sous la protection du Centre de Protection de l’Enfance et de la Jeunesse (CPEJ), et ce à la grandeur du Québec, 12 fondations régionales œuvrant en matière d’aide directe et de soutien à la protection des jeunes, dont la Fondation Jeunesse du Bas-Saint-Laurent (auparavant la Fondation du Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent), ont procédé le 22 novembre au lancement officiel du Regroupement des fondations pour la protection de la jeunesse du Québec (RFPJQ). 

    Le regroupement se consacrera à soutenir la mission de protection des enfants dans un cadre formel de mobilisation et de collaboration active de l’ensemble des ressources; devenant indispensable et complémentaire à l’intervention de l’État dans la vie des jeunes. Au-delà de supporter les différentes missions, initiatives et nombreux autres programmes porteurs d’espoir pour nos jeunes de chacune des fondations régionales, il permettra de déployer davantage d’efforts pour les jeunes en transition vers la vie adulte pour les appuyer concrètement dans leur parcours académique jusqu’à l’obtention du diplôme désiré, que ce soit en formation professionnelle ou aux niveaux collégial ou universitaire. 

    «Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les fondations régionales comme la nôtre. La force du mouvement permettra de rejoindre de nouveaux publics et donateurs, et nous permettra d’accroître la visibilité de la Fondation auprès de la population », explique Patricia Allard, coordonnatrice de la Fondation Jeunesse du Bas-Saint-Laurent. «Des gens et des entreprises de tous horizons pourront désormais rejoindre et faire un don à notre Fondation par le biais du site web national du regroupement, au aidonslesjeunes.com. Les gens qui le choisiront seront automatiquement redirigés sur notre site web, le fondationcjbsl.com qui demeurera en fonction pour poursuivre sa mission et accueillir les dons du public. Le mouvement provincial redistribuera également des sommes aux fondations régionales qui continuent leur travail sur le terrain», termine-t-elle. 

    Le président du nouveau Regroupement, Benoît Duplessis, insiste sur le fait que ce sont actuellement plus de 40 000 jeunes de tous âges qui constituent le potentiel de jeunes à qui les fondations régionales peuvent venir en aide au Québec. «Ceux-ci seront en mesure de profiter d’une palette de services significativement élargie, en raison de synergies nouvelles avec les régions qui viendront soutenir encore plus largement ces jeunes pour assurer leur sain développement», a-t-il précisé. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 janvier 2023 | 6h00

    Place aux joues rouges, la programmation Boule de neige débarque à Rivière-du-Loup

    L’hiver 2023 marque le retour de la programmation Boule de neige, du 27 janvier au 18 mars. Place aux joues rouges et aux sourires, Rivière-du-Loup invite les citoyens à croquer l’hiver à pleines dents et profiter de ses multiples occasions de jouer dehors. Les festivités s’ouvrent dès ce vendredi avec la toujours fort populaire marche aux ...

    27 janvier 2023 | 13h33

    Avenir incertain pour les ponts de glace de la région

    Même si certains se réjouissent de la température clémente jusqu’à présent, certains seront déçus. Les conditions hivernales douces risquent de faire en sorte que les ponts de glace de la région ne puissent ouvrir. Les prochaines semaines seront décisives quant à l’avenir des ponts de glace de Saint-Juste-du-Lac/Témiscouata-sur-le-Lac et ...

    27 janvier 2023 | 13h01

    Éric Duhaime considère Rivière-du-Loup comme un terreau fertile pour le PCQ

    Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, s’est arrêté à Rivière-du-Loup le 25 janvier dans le cadre d’une tournée de toutes les circonscriptions de la province amorcée à la suite des élections provinciales. Son défi principal sera de maintenir l’intérêt pour son parti pendant quatre ans. Il croit que la région est sensible aux ...