Publicité

25 août 2022 - 08:57 | Mis à jour : 26 août 2022 - 10:56

Le 435, rue Lafontaine est rasé

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 2

L'une des icônes du centre-ville louperivois n'est plus. Ce jeudi 25 aout au petit matin, une rétrocaveuse a mis à terre l'édifice qui était en piètre état et qui doit maintenant faire place à une auberge ainsi qu'un pub irlandais.

Pour les promoteurs, Yvan Thibault et Yves Gagnon, il reste encore des embuches avant d'entamer la construction du complexe. «Une plainte dans le dossier du Groupe Medway a été déposée par des citoyens auprès de la Commission municipale du Québec et ça retarde tout le développement du PPU du centre-ville. Nous pouvions aller de l'avant avec la démolition, mais pour la construction, on doit encore attendre», a laissé tomber Yves Gagnon, rencontré sur place.

Le directeur du Service des communications précise toutefois que la plainte n'est pas directement liée à Medway, mais plutôt au PPU centre-ville. «En fait, la plainte porte sur des modifications du PPU centre-ville qui englobe maintenant un périmètre incluant le 435 Lafontaine. La CMQ doit rendre un avis sur la conformité des démarches menées par la Ville», souligne M. Tremblay.

La Commission municipale du Québec dispose donc de 60 jours pour rendre cet avis. Une réponse de non-conformité pourrait entrainer un délai supplémentaire. Rappelons que la Ville de Rivière-du-Loup a donné son appui au projet des promoteurs en avril dernier. De son côté, la MRC de Rivière-du-Loup a aussi adopté en mai une résolution pour signifier son intention de ne pas s’opposer à la démolition.

Le ministère de la Culture et des Communications du Québec ne s’est pas prévalu de son pouvoir d’intervention dans le délai imparti, signe qu'il ne s'y opposait pas. La date limite pour se prononcer était le 26 mai.

La demande de démolition de ce bâtiment, qui a autrefois été la propriété du photographe Stanislas Belle, a été au cœur de débats ces derniers mois à Rivière-du-Loup. Malgré une certaine contestation publique, le projet de détruire la maison pour bâtir un pub irlandais a toujours obtenu une grande quantité d’appuis au sein de la population.

En avril dernier, l’architecte Daniel Dumont a expliqué que le bâtiment du 435, rue Lafontaine était victime d’une détérioration importante et avancée en raison de l’abandon des dernières années. L’immeuble présentait plusieurs problématiques qui ont incité les promoteurs à effectuer une demande de démolition.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Je croyais qu'on allait prendre le temps de mettre un système de protection autour des arbres. À surveiller pour la suite.

    Simon Gosselin - 2022-08-27 08:28
  • J'ai des bons souvenirs de l'ancienne bibliothèque de l'alliance française.

    Et j'ai très hâte d'aller y déguster une bonne bouffe et une bonne bière en bonne compagnie!

    Michel Ouellet - 2022-08-25 12:08