Publicité

24 juillet 2022 - 06:51

Société Duvetnor : des travaux majeurs et un concert au beau milieu du fleuve Saint-Laurent

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

La vie reprend son cours au phare du Pot à l’Eau-de-Vie, géré par la Société Duvetnor. D’importants travaux de plus de 250 000 $ ont été réalisés au cours des derniers mois afin de préparer le bâtiment à sa réouverture après deux ans de pause. Comme pour célébrer cet événement, les visiteurs de l’ile aux Lièvres ont eu droit à une prestation intime de Vincent Vallières le 16 juillet dernier.

Depuis septembre 2019, le phare construit entre 1860 et 1862 pour sécuriser la navigation sur le chenal sud du fleuve Saint-Laurent n’avait reçu aucun visiteur. Il a pu rouvrir ses portes le 15 juillet. Le revêtement de bardeaux de cèdre de la toiture a été remplacé, les quartiers d’hébergement du personnel ont été agrandis et l’embarcadère hydraulique permettant d’accéder à l’ile du Pot a été restauré.

Ces travaux ont reçu le soutien du Programme national de partage des frais pour l’entretien des lieux patrimoniaux de Parcs Canada et de Développement économique Canada pour les régions du Québec, ce qui a permis de défrayer un peu moins de 50 % des couts, indique le président de la Société Duvetnor, Jean Bédard.

«Nous avons l’obligation de remplacer la toiture avec un bardeau de cèdre même si ce n’est pas l’idéal au milieu du fleuve, puisque c’est très humide. Nous devons protéger ce bien patrimonial et le restaurer avec les matériaux d’origine», ajoute M. Bédard. La Société Duvetnor a utilisé aux matériaux de l’entreprise Multicèdre d’Esprit-Saint.

La restauration de l’embarcadère hydraulique a demandé un travail de longue haleine puisque l’infrastructure est accessible environ deux jours par cycle de marée de 28 jours. Les équipes ont donc dû réaliser les travaux sur une durée d’environ trois mois en profitant de la courte fenêtre de marée basse. Le Phare du Pot à l’Eau-de-Vie a été désigné Phare patrimonial en 2015 en vertu de la Loi sur la protection des Phares patrimoniaux. La Société Duvetnor en est devenue propriétaire en décembre 2014.

CONCERT INTIME

L’ile aux Lièvres a été le théâtre d’un concert en plein air de l’artiste Vincent Vallières, le 16 juillet. Près d’une centaine de personnes seulement ont pu assister à ce spectacle dans ce cadre unique, au beau milieu du fleuve Saint-Laurent.

«On est privilégiés de pouvoir faire ça. Le spectacle est offert aux gens qui sont déjà sur l’ile. Lorsque les marées le permettent, on peut amener environ une vingtaine de personnes à partir de Rivière-du-Loup avec notre bateau. Le but, ce n’est pas d’avoir 200 personnes, c’est assez exclusif, dans une formule de guitare et voix», explique Mélanie Doré de la Société Duvetnor.

L’équipe technique de l’ile a été mise à contribution afin de récupérer du bois échoué sur les berges pour créer des bancs. «C’est un super amphithéâtre naturel, ça se démonte facilement. Il y a une partie très stressante parce que nous sommes tributaires de la température», ajoute Mélanie Doré. La Société Duvetnor a organisé un premier concert sur l’ile aux Lièvres en 2018 avec l’artiste Matt Holubowski, en collaboration avec le magazine indépendant Beside. Quelques artistes se ensuite sont produits sur l’ile, dont Ian Kelly en 2019 et Patrice Michaud en 2021. Les 30 et 31 aout, la Société Duvetnor recevra l’autrice-compositrice-interprète Mara Tremblay.  

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Ils seraient capables faire là même chose pour Cap des Rosiers 😢🤔🤫

    Lewis Gleeton - 2022-07-26 20:22