Publicité

16 juin 2022 - 10:12

Le député réclame un bureau des passeports à Rimouski

Toutes les réactions 1

Alors que les délais de traitement pour les demandes de passeports explosent depuis plusieurs semaines, le député de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, dénonce le fait que Service Canada n’opère aucun bureau des passeports au Bas-Saint-Laurent. Pour y remédier, il réclame l’ouverture d’un bureau des passeports permanent à Rimouski.

«Les citoyens sont furieux des délais pour obtenir leurs passeports. Avec la fin de certaines mesures sanitaires, le retour des voyages internationaux et l’achèvement des passeports 10 ans, il était prévisible que les citoyens allaient massivement déposer leurs demandes de passeports. Mais le gouvernement est pris de court et n’est pas en mesure de faire face aux besoins», a dénoncé M. Blanchette-Joncas.

«Comme à son habitude, le gouvernement fédéral est en mode réaction et doit maintenant multiplier les nouvelles embauches de personnel en pleine tempête. La situation est intenable, et les citoyens réclament des solutions concrètes afin d’obtenir leurs passeports dans des délais raisonnables», a précisé le député bloquiste.

Afin de répondre à l’urgence à court terme, le Bloc Québécois a suggéré au gouvernement d’ouvrir temporairement et sans frais les bureaux de passeports durant les fins de semaine pour les demandes les plus pressantes.

«En pleine crise, il n’y a pas un seul bureau de passeport ouvert la fin de semaine, même pour les personnes qui doivent quitter dans les 48 heures. Le gouvernement oblige les gens qui attendent depuis des mois à manquer une journée de travail pour déposer une demande d’urgence et pire encore, ils facturent de 50 à 110 $ de frais supplémentaires. C’est inacceptable ! Les bureaux de passeport doivent ouvrir la fin de semaine et traiter les demandes urgentes sans frais», a insisté Maxime Blanchette-Joncas.

«Cette solution est cependant imparfaite pour les gens de chez-nous, puisque le Bas-Saint-Laurent ne dispose d’aucun bureau des passeports. Le plus près est à Québec, ce qui signifie que des citoyens doivent se déplacer sur des centaines de kilomètres pour éviter une attente de plusieurs mois. La crise actuelle nous démontre qu’il est nécessaire de fournir une réponse durable et pérenne à cette iniquité flagrante. La solution est simple : Services Canada doit ouvrir un bureau des passeports à Rimouski, la capitale régionale. C’est ce que j’ai demandé à la ministre», a renchéri M. Blanchette-Joncas.

«L’accessibilité aux services ne doit pas être compromise par le lieu de résidence d’un citoyen. Nous avons le même droit que les citadins de bénéficier des services fédéraux et de voyager. Je continuerai à talonner le gouvernement pour qu’il prenne acte de la situation et pose les actions qui s’imposent», a conclu M. Blanchette-Joncas.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Ça peut être à Rivière du loup aussi.

    Etiennette Gagnon - 2022-06-16 18:18