Publicité

9 juin 2022 - 06:59

Lancement bas-laurentien du livre «Cantine sauvage»

La Bibliothèque Françoise-Bédard est fière de s’associer au lancement bas-laurentien de «Cantine sauvage : s’approvisionner en pleine nature et en toute liberté». L’événement aura lieu le jeudi 16 juin à 17 h au Café culturel de la Pointe, situé au chalet de la Côte-des-Bains. Un vin d’honneur sera servi pour l’occasion.

Paru chez Fides, le guide pratique est co-écrit par Nathalie Le Coz, qui a longtemps fait partie du paysage louperivois, et Martin Perreault. Plusieurs autres personnes du Bas-Saint-Laurent ont aussi contribué à l’ouvrage tels que Fabien Nadeau, Julie Gauthier et sa fille Mathilde Gagné pour des conseils sur certaines pêches et cueillettes ou pour les illustrations. 

«Cantine sauvage» propose tous les outils nécessaires pour s’approvisionner en pleine nature et en toute liberté. Dénicher, puis récolter l’ail des bois, l’ortie et les pousses de sapin baumier. Pêcher soi-même les fruits de mer sauvages. Piéger facilement volatiles et mammifères peu farouches.

Le territoire québécois est riche en ressources et le guide permet de découvrir comment récolter des denrées en mer, en rivière, en lac, en forêt, près des routes, dans les jardins, espaces verts, et même dans les ruelles. Il prolonge la plupart de ces savoir-faire par des recettes. Des chroniques - parfois loufoques - signées Mononcle Perreault, ponctuent également le texte de conseils et de points de vue sur des façons de faire ou des attitudes.

Le guide est aussi un manifeste pour la réappropriation libre du territoire public par tous et toutes, au droit à la subsistance et à la récupération de savoirs séculaires qui ont établi une population prospère, mais devenue ignorante de ses ressources.

À PROPOS DES AUTEURS

Nathalie Le Coz arpente et canote le territoire avec une curiosité et un plaisir inépuisable depuis près de 30 ans. Son regard sur le monde, sa lecture de récits des anciens, sa sensibilité envers les gens et leurs pratiques sont le legs d’un passage par l’anthropologie et le travail en milieu muséal. Elle a également publié «Découvrir le Bas-Saint-Laurent» (2007), «Gourmands de nature» (2009) et «Le Québec à 5 km/h» (2018). 

Banquier d’affaires depuis plus de 35 ans, Martin Perreault a eu l’occasion de suivre avec un œil critique une grande partie du développement économique du Québec. Il pose ainsi un regard cynique sur notre rapport à la consommation et au territoire. Amateur de plein air, il sillonne la province à la recherche de neige, de rapides, et de gibiers en tous genres, avec un appétit égal pour le rire, la beauté et la bonne chère.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article