Publicité

4 juin 2022 - 09:02

Vacances estivales des Québécois : un impact marginal des prix à la pompe sur les intentions

Les résultats du 13e sondage annuel de CAA-Québec sur les intentions de vacances confirment que le désir de prendre des vacances est très fort pour les Québécois (67 %) et nombreux quitteront le confort de leur maison pour voyager ici et ailleurs.

Et malgré des prix records à la pompe, l’automobile reste le moyen de transport qui sera le plus utilisé par les vacanciers pour se rendre à destination (69 %). Notons aussi un retour en force des voyages par avion alors que 15 % des voyageurs s’envoleront vers leur destination, une hausse de 10 points depuis l’an dernier. Signe d’une relance bien amorcée, on s’approche des 19 % observés en 2019.

«La reprise est palpable depuis plusieurs semaines dans le secteur voyage et nous découvrons des résultats qui ne nous surprennent pas. Ensemble, nous définissons la nouvelle réalité des voyageurs et il sera intéressant de suivre les tendances des prochains mois», explique Philippe Blain, vice-président, services voyage de CAA-Québec.

Le Québec et ses régions seront encore très populaires dans les mois à venir avec près d’un vacancier sur 2 (45 %) qui y passera ses vacances estivales. Environ 11 % des vacanciers opteront plutôt pour aller dans une autre province canadienne et 10 % des voyageurs visiteront les États-Unis cet été, des chiffres similaires aux données d’avant la pandémie.

Les voyageurs étaient déjà nombreux depuis les premières annonces d’allègement des mesures sanitaires par le gouvernement fédéral en février dernier. La tendance semble ainsi se confirmer pour cet été alors que les Québécois lèvent haut la main lorsqu’on leur demande s’ils ont l’intention de partir. Le budget moyen alloué aux vacances a d’ailleurs augmenté par rapport à l’année dernière, passant de 1 323 $ à 1 687 $.

PRIX À LA POMPE : UN IMPACT SUR LA PLANIFICATION DES VACANCES

Nombreux seront les automobilistes sur les routes lors de la période estivale, et 43 % des vacanciers québécois affirment que la hausse du prix de l’essence aura un impact sur la planification de leurs vacances. Les principaux changements observés sont la distance de leur itinéraire, les déplacements une fois à destination ou les dépenses en restauration et en divertissement.

Plus précisément, 37 % d’entre eux prévoient finalement se rendre moins loin cet été et 11 % ont choisi tout simplement de rester à la maison.

Mentionnons par ailleurs que les véhicules récréatifs continuent leur progression alors que 10 % des vacanciers en feront leur moyen de transport principal, soit le double des résultats d’avant la pandémie.

PRINCIPALES DONNÉES SUR LES INTENTIONS DE VACANCES

Destinations vacances envisagées

Au Québec : 65 %

  • Rester à la maison : 20 %
  • Aller ailleurs au Québec : 45 %
  • Top 5 des régions : Gaspésie (21 %), Charlevoix (17 %), Québec (14 %), Laurentides (14 %), Bas-Saint-Laurent (14 %)

Autre province canadienne : 11 %

  • Top 3 : Ontario (55 %), Nouveau-Brunswick (21 %), Nouvelle-Écosse (15 %)

États-Unis : 10 %

  • Top 5 des États : Floride (22 %), New York (21 %), Maine (20 %), Massachusetts (14 %), Californie (13 %)

Europe : 5 %

  • Top 3 des pays : France (41 %), Italie (24 %), Espagne (15 %)

Caraïbes et Mexique : 2 %

Durée des vacances

  • Quelques jours : 9 %
  • Une semaine : 21 %
  • Deux semaines : 36 %
  • Trois semaines ou plus : 32 %

Période des vacances

  • Juin : 22 %
  • Juillet (avant les vacances de la construction) : 36 %
  • Pendant les vacances de la construction : 29 %
  • Août (après les vacances de la construction) : 46 %
  • Septembre : 12 %

Principales activités à destination

  • En hausse par rapport à 2021 : assister à un ou des événements culturels ou sportifs, aller à la plage, magasiner, participer à un événement familial (ex. : mariage)
  • En baisse par rapport à 2021 : me reposer ou ne rien faire, faire du camping, faire de la randonnée pédestre ou d’aventure, faire de la randonnée à vélo

Type d’hébergement

  • Hébergement traditionnel (hôtel, motel, auberge, gîte, etc.) : 33 %
  • Résidence (chez des amis ou résidence secondaire) : 25 %
  • Résidence de tourisme (maison, villa, chalet, appartement ou condo en location) : 17 %
  • Nature (camping ou pourvoirie) : 16 %
  • Resort (station balnéaire, centre de vacances, croisières, etc.) : 5 %

À PROPOS DE CAA-QUÉBEC

CAA-Québec, organisme à but non lucratif, assiste chacun de ses membres en offrant des avantages, des produits et des services dans les domaines de la mobilité, du voyage, de l’assurance et de l’habitation. La CAA est la marque de confiance numéro 1 au Canada selon l’édition 2022 de l’Index annuel des marques de confiance publié par l’École de commerce Peter B. Gustavson de l’Université de Victoria.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article