Publicité

28 mai 2022 - 06:59

Billy Rioux à la recherche du trésor de Saint-Castin

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

L’historien et aventurier originaire de Saint-Antonin, Billy Rioux, est l’un des animateurs de la nouvelle série intitulée «Le trésor de Saint-Castin», qui sera diffusée à Historia dès le 30 mai. Familier avec l’univers de la télévision, un domaine dans lequel il travaille depuis une douzaine d’années, Billy Rioux se retrouve pour la première fois devant la caméra.

L’aventurier et son ami historien, Samuel Vénière, aidés par l’archéologue Maïté Rosa et l’idéateur Roger Cantin, suivront les traces du baron de Saint-Castin, Jean-Vincent d’Abbadie de Saint-Castin, dont l’histoire est encore méconnue au Québec. Arrivé en Nouvelle-France en 1666 à l’âge de 13 ans, il est devenu, d’après certains, l’homme le plus riche d’Amérique du Nord au cours du 17e siècle.

La série comptant huit épisodes de 60 minutes met en lumière ses faits d’armes, sa contrebande avec des marchands de Boston, son alliance avec les Abénakis et surtout, elle tente de retrouver son trésor perdu. «L’Église ne l’aimait pas beaucoup parce qu’il était libertin et il collaborait avec les Abénaquis pour son commerce et pour protéger le territoire de la Nouvelle-France des Anglais», explique Billy Rioux. Le baron de Saint-Castin bénéficiait d’un territoire de commerce des fourrures quasi exclusif en raison de son alliance avec ce peuple autochtone. Il pouvait ainsi gagner environ 300 000 écus par année, une fortune à l ‘époque.

Au 19e siècle, un fermier nommé Grindle a trouvé une partie du trésor de Saint-Castin en labourant sa terre, soit environ 2 000 pièces de monnaie de la françaises, anglaises, espagnoles et même hollandaises, témoignant des échanges commerciaux qui avaient lieu dans le secteur de Castine, dans le Maine. La légende dit que d’autres trésors auraient été cachés sur le territoire par Saint-Castin, puisqu’il était souvent attaqué pour sa fortune. Ces 2000 pièces retrouvées vaudraient aujourd’hui environ 2 M$.

La série Le Trésor de Saint-Castin se promène ainsi entre le Maine, le Québec et Montréal. «Nous avons trouvé des affaires extraordinaires. On a un bon show parce qu’on évolue dans nos recherches sur le terrain. C’est une série documentaire d’aventure, donc on ne savait pas à l’avance ce qu’on allait trouver», ajoute Billy Rioux. Le baron de Saint-Castin s’est aussi servi de sa fortune pour attaquer des forts et piller des villages de la Nouvelle-Angleterre. «Il jouait avec sa vie, mais il avait un retour pécunier, le but c’était de faire de l’argent», résume Billy Rioux.

Pour écouter ce voyage dans le temps, la série documentaire Le trésor de Saint-Castin sera diffusée à Historia le lundi à 22 h dès le 30 mai.

Billy Rioux travaillera également comme consultant pour la prochaine série le Lot du Diable «La conquête de la mer», qui sera diffusée sur les ondes de TVA à l'automne 2022. Cette nouvelle mouture de l’émission sera filmée en Gaspésie.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Nous sommes de la Nation Msakkikkan de la Beauce

    Reginald Duval - 2022-05-31 17:55