X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La réfection complète de la rue Alfred-Fortin commencera lundi

durée 13 mai 2022 | 06h04
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Les membres du conseil municipal de Rivière-du-Loup ont octroyé un contrat de 1 577 260 $, taxes en sus, à l’entreprise Construction BML, division de Sintra, pour la reconstruction de la rue Alfred-Fortin au cours de la prochaine saison estivale. Les travaux, qui comprennent une reconfiguration complète de cette artère, commenceront ce lundi 16 mai.

    Initialement, la Ville avait l’objectif de procéder à la réfection du pavage de la rue Témiscouata à la rue Joseph-Viel, mais elle a décidé de poursuivre les travaux jusqu’à l’intersection avec le chemin des Raymond. Elle estime que la fin de la vie utile du pavage offre une occasion intéressante de procéder à des changements majeurs dans ce secteur afin de l’adapter aux besoins des résidents. 

    Parmi les modifications importantes, on note la construction d’une nouvelle piste multifonctionnelle du côté nord, à l’intérieur des limites de la rue. Celle-ci sera basée sur le modèle utilisé pour la rue Plourde, puisqu’on retrouve les mêmes enjeux de sécurité. 

    Selon l’administration municipale, la reconfiguration de la rue Alfred-Fortin est rendue nécessaire pour de nombreuses considérations, toutes liées à la sécurité des usagers. D’une part, suivant de nombreuses demandes reçues des résidents du secteur dans les dernières années, des études de circulation ont confirmé un important problème de vitesse. Alors que la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h, la vitesse moyenne sur la rue est actuellement de 70 km/h, soit 40 % plus vite que ce qui est jugé nécessaire pour assurer la sécurité.

    D’autre part, la présence de nombreuses familles aux alentours de la rue Alfred-Fortin, jumelée au développement résidentiel actuel, accélère le besoin d’aménager des voies de circulation adaptées. 

    ÉCHÉANCIER ET TRAVAUX 

    Le chantier de la rue Alfred-Fortin sera étalé sur 12 semaines. Les travaux se dérouleront sur cette séquence : correction de branchements d’égouts; déplacement des puisards; construction des nouveaux conduits électriques et des bases de béton pour les lampadaires; 
    pavage de la rue; réparation des terrains en bordure des travaux et installation des lampadaires.

    La Ville précise que les bords de rue seront pulvérisés, mais qu'une lisière de pavage sera conservée le plus longtemps possible au centre, pour permettre la circulation locale aux habitants qui résident le long du chantier et également limiter la poussière.

    CHANTIER SUR LA RUE DES RAYMOND

    Par ailleurs, les élus de Rivière-du-Loup ont aussi octroyé, le 9 mai, un contrat de 539 984 $, taxes en sus, à Construction BML pour la réfection d’une section du chemin des Raymond située au-delà de la voie de contournement, en direction de Saint-Arsène. 

    Le maire Mario Bastille a confirmé que la Ville tenait à aller de l’avant avec ce chantier, même si la seule soumission reçue pour l’ensemble des travaux – incluant ceux d’Alfred-Fortin - était 4 % plus élevée que les estimations réalisées par l’équipe municipale. 

    «On a pensé à les reporter, mais on préfère garder le cap [avec les travaux sur des Raymond]. C’est un secteur qui a besoin d’amour et si on retarde les travaux à l’année prochaine, il faudra peut-être repousser un autre projet. Ça va créer un effet domino et on ne veut pas ça», a partagé M. Bastille. 

    La Ville souhaiterait réaliser entre 500m et 1 500m de pavage sur le chemin des Raymond. Des sommes non utilisées du chantier Alfred-Fortin pourraient y être investies. Il n’est pas non plus exclu que la Ville doive aller puiser dans son fond de roulement pour compléter le montage financier.  

    «Quand la phase 1 sera complétée sur Alfred-Fortin, on va savoir s’il nous reste de l’argent pour des Raymond et si nous devons emprunter davantage [au fond de roulement]», a-t-il ajouté, précisant qu’il est «très probable» que quelques centaines de milliers de dollars supplémentaires soient nécessaires. 

    Chaque année, les travaux de reconstruction de rue coutent plus cher que prévu à Rivière-du-Loup. Une situation qui s’explique notamment parce que Construction BML est la seule entreprise à soumissionner sur les appels d’offres, a convenu Mario Bastille. 

     

    commentairesCommentaires

    1

    • CD
      Claire Dube
      temps Il y a 2 ans
      Ce serait peut être plus utile de réparer les rues que de faire une passerelle sur le chemin de fer.
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h00

    Vivre Les Basques cet été

    La MRC Les Basques, c’est la nature, la culture, l’accès au fleuve Saint-Laurent, les bons repas entre amis et les couchers de soleil à couper le souffle. La MRC des Basques a de quoi surprendre avec son territoire côtier et agricole qui regorge de petits trésors à découvrir au fil des randonnées à vélo, à pied ou en auto. Cet été, découvrez deux ...

    23 juin 2024 | 7h05

    Fierté locale et notoriété pour Rivière-du-Loup

    La saison touristique semble déjà bien entamée si on regarde l’achalandage des dernières semaines. Les visiteurs, toujours en quête d’expériences nouvelles et d’aventures, viennent dans la région de Rivière-du-Loup pour décrocher, profiter du grand air et découvrir nos incontournables. Cette année, Tourisme Rivière-du-Loup a choisi d’orienter ses ...

    23 juin 2024 | 6h55

    Le Louperivois Gaston Pelletier élu troisième récipiendaire du prix Jacques-Grimard au Québec

    Le Louperivois, Gaston Pelletier, connu pour ses nombreux engagements dans la communauté, a vu son travail être récompensé devant ses pairs lors du 53e congrès de l’Association des archivistes du Québec qui se déroulait du 29 au 31 mai à l’Hôtel Universel. Il s’est distingué par son intérêt marqué pour l’histoire de sa région qui a motivé ses ...