Publicité

3 mai 2022 - 14:03

Lancement de saison de la pêche expérimentale au homard en Matanie et en Haute-Gaspésie

La Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk a lancé, le 2 mai dernier, sa 5e saison de pêche expérimentale au homard dans le secteur situé entre la rivière Tartigou et Rivière-à-Claude.
 
Depuis sa première saison de pêche expérimentale, la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk rencontre des difficultés qui compromettent la collecte de données. En effet, les casiers de la Première Nation subissent du braconnage. Cette situation nuit grandement à la récolte de renseignements.
 
PÊCHE EXPÉRIMENTALE
Quatre permis de pêche expérimentale sont actuellement délivrés par Pêches et Océans Canada dans cette zone afin d’évaluer l’abondance de la ressource, la productivité de l’espèce ainsi que sa distribution. Des données probantes récoltées à l’occasion de cette pêche pourraient mener à l’évolution des permis au statut de pêche exploratoire.
 
Le but d’une pêche expérimentale, puis d’une pêche exploratoire est de démontrer la viabilité d’une pêche commerciale dans un secteur donné. On peut envisager que l’évolution du statut de pêche entrainerait d’importantes retombées pour la région. Notamment, une possible augmentation du nombre de permis entrainerait la création de plusieurs emplois directs (aide-pêcheur, travailleurs d’usines, mécaniciens de bateaux, etc.) et indirects (restauration, construction de bateaux, transport, etc.) Il est toutefois essentiel d’avoir accès à toutes les données afin d’assurer le succès de ce projet.
 
La population est invitée à dénoncer tout acte de braconnage auprès de Pêches et Océans Canada : par téléphone au 1 800 463 9057 ou en ligne au : https://inter-w01.dfo-mpo.gc.ca/applications/Braconnage-Alerte/fr/
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article