Publicité

5 avril 2022 - 06:35

Dragage au quai de la Pointe de Rivière-du-Loup : une période d’information de 30 jours

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La Société des traversiers du Québec veut réaliser des travaux de dragage d’entretien dans le secteur de la Pointe de Rivière-du-Loup chaque année pour une période de 10 ans. La période d’information publique concernant le Programme décennal de dragage d’entretien au quai de Rivière-du-Loup se tient du 30 mars au 29 avril 2022, sous la supervision du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

L’étude d’impact environnemental réalisée par la Société des traversiers du Québec indique que la zone de travaux se situe dans l’habitat du béluga, une espace menacée. L’éperlan arc-en-ciel, une autre espèce vulnérable, fréquente la zone visée par ce projet. Aucune opération de dragage ou d’immersion de sédiments n’y est autorisée entre le 16 avril et le 30 septembre. La STQ entend toutefois demander chaque année pour les 10 prochaines années un permis en vertu de la Loi sur les espèces en péril du Canada afin de commencer les travaux dix jours plus tôt, le 20 septembre. Selon les informations disponibles sur le site Web du BAPE, les travaux se dérouleraient 12 heures par jour jusqu’au 30 septembre, puis de jour et de nuit après cette date pour une durée de 4 à 6 semaines.

Durant la période d’information publique de 30 jours, toute personne, groupe, organisme ou municipalité peut déposer une demande de consultation publique. «Elle peut prendre la forme d’une audience publique, d’une consultation ciblée ou d’une médiation», indique la conseillère en communication du BAPE, Josiane Ouellet. Si une demande de consultation publique va de l’avant (pour des enjeux sociaux, environnementaux ou économiques liés au projet) le BAPE rédigera un rapport qui sera déposé au ministre de l’Environnement et ensuite rendu public.

Les documents concernant le Programme décennal de dragage d’entretien au quai de Rivière-du-Loup sont disponibles en personne à la bibliothèque Françoise-Bédard de Rivière-du-Loup en version papier ou sur le site Web du BAPE.

Une séance publique d’information ouverte à la population au sujet du Programme décennal de dragage d’entretien au quai de Rivière-du-Loup se déroulera le 20 avril à 19 h à la salle Lucien-Lévesque de l’Hôtel Lévesque de Rivière-du-Loup ou en webdiffusion sur la page Facebook du BAPE.

La Société des traversiers souhaite réaliser des travaux de dragage annuellement au quai de la Pointe de Rivière-du-Loup afin de conserver une profondeur d’eau de 5 à 5,5 mètres, estimant qu’il s’agit du seuil minimal nécessaire à l’accostage et à la navigation sécuritaires du traversier d’avril à janvier. Un rapport environnemental de 120 pages a été déposé à ce sujet sur le site Web du BAPE. Les travaux réalisés par la STQ permettraient de retirer des sédiments à l’aide d’une drague à benne preneuse sur environ 26 500 mètres carrés annuellement. Ils seraient ensuite transportés par barge jusqu’au site de dépôt qui est utilisé depuis plus de 30 ans, à environ 3 kilomètres au nord-est du quai, à raison d’environ 475 rejets par année. 

La STQ veut s’engager à mettre en place diverses mesures d’atténuation, dont l’interruption des travaux si un béluga s’approche à moins de 400 mètres des barges ou de la drague. Dans le cas de la présence d’éperlan arc-en-ciel, elle prévoit diverses mesures liées à la qualité de l’eau et elle entend suivre les recommandations en vigueur concernant les activités bruyantes. Des activités de consultation et d’information sont aussi prévues par la STQ pour les utilisateurs, les intervenants et les résidents du secteur.

Publicité


Publicité

Commentez cet article