Publicité

18 janvier 2022 - 13:01 | Mis à jour : 13:37

Augmentation du compte de taxes de 3 % à Témiscouata-sur-le-Lac

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le conseil municipal de Témiscouata-sur-le-Lac a adopté les prévisions budgétaires 2021, lors d’une séance extraordinaire organisée le 17 janvier. Pour la prochaine année, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a confirmé une variation pondérée du compte de taxes de 3 %.

Cette variation de taxes représente pour la résidence moyenne de 172 053 $ une augmentation sous la barre des 100 $, soit entre 52 $ et 92 $, tout dépendant de son secteur et si cette dernière est desservie ou non par les services d’aqueduc et d’égouts.

Concrètement, pour une résidence moyenne, le compte de taxes s’élèvera à 2 856 $, en hausse de 87 $, pour les contribuables desservis par les services du quartier Notre-Dame-du-Lac. Ce sera 2 768 $, en hausse de 92 $, pour ceux du secteur desservi du quartier Cabano. 

De leurs côtés, les citoyens non desservis de Notre-Dame-du-Lac payeront cette année 2 283 $ pour une résidence moyenne, alors que la facture pour ceux de Cabano sera de 2 292 $. L’an dernier, le montant était le même dans les deux quartiers : 2 231 $. 

Notons que les variations du compte de taxes des citoyens au cours des dernières années illustrent qu’il n’y a presque plus de différence entre les deux quartiers de la ville, soit moins de 100 $. En 2010, le compte de taxes des résidences desservies de Notre-Dame-du-Lac était à près de 3000 $ et on notait une différence d’environ 700 $ entre les deux secteurs. 

Les élus se disent fiers de présenter une augmentation qui se situe sous le taux d’inflation actuel dans un contexte de pandémie, de développement économique soutenu et de finalisation de «plusieurs projets d’envergure attractifs».  

«On a grandement réfléchi et discuté sur les tenants et aboutissants du budget. On avait un défi après le gel de taxes l’an dernier. On avait quand même eu des augmentations au niveau des services et des projets importants ont été lancés, alors on devait jongler avec tout cela cette année. Mais nous sommes restés en bas de la marque symbolique du 100 $ d’augmentation pour une maison moyenne, alors nous sommes assez contents de tout cela», a indiqué le maire Denis Blais, soulignant que la Ville a décidé de piger 300 000 $ dans ses surplus accumulés afin d’attacher le budget.

«On trouvait opportun d’aller chercher certains montants à cet endroit-là pour alléger cette période de transition entre une année de gel et une année avec le taux de taxation augmenté», a-t-il complété. 

L’augmentation de la richesse foncière imposable de la Ville, qui est passée de 469 620 600 $ à 514 631 400 $, soit une augmentation de plus de 45 M$, a aussi donné un coup de main à l’administration municipale. Cette variation s'explique par des constructions d’immeubles, ainsi que les améliorations et les rénovations apportées pour 8 917 300 $, ainsi que par la mise à jour triennale du rôle d’évaluation pour 36 093 500 $.

BUDGET 2022

Le budget 2022, avant amortissement, s'élève à 11 879 700 $. L’augmentation des dépenses, au-delà de l’inflation, est notamment expliquée par l’intégration des opérations de l’aréna et du centre récréatif, une hausse du coût des quotes-parts relatives aux déchets, au recyclage et aux matières organiques, une hausse des coûts d’assurances et l’impact du financement de la réfection des rues Commerciale Nord et Commerciale Sud. La facture de la Sûreté du Québec est également en hausse de 7 %, note la Ville. 

PLAN TRIENNAL D’IMMOBILISATIONS 

Le plan triennal d’immobilisations 2022-2024 prévoit plus de 19,6 M$ d’investissement au cours des trois prochaines années. Il compte 1,12 M$ pour les transports, 1,38 M$ pour l’hygiène du milieu, 560 000 $ pour le développement (parc industriel) et plus de 16,5 M$ pour les loisirs et la culture. 

Évidemment, la finalisation des projets d’aréna à Cabano et de centre récréatif à Notre-Dame-du-Lac, totalisant 15,2 M$, prend une part importante des investissements prévus pour l’année 2022. Selon le document, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac aimerait aussi investir pour la réfection d’autres bâtiments et infrastructures, soit 300 000 $ pour le bloc sanitaire de la plage du quartier Notre-Dame-du-Lac, 400 000 $ pour le centre des loisirs et plus de 450 000 $ pour le stade de baseball. 

Le conseil municipal précise que le PTI comprend presque exclusivement des intentions pour l’année à venir, puisque les nouveaux membres du conseil municipal ont priorisé l’adoption du budget (et la complétion de l’exercice budgétaire) depuis leur élection le 7 novembre 2021. «Le conseil réfléchira donc prochainement sur les dossiers à développer tout en ayant en tête la capacité de payer des citoyens», indique-t-on.  

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article