Publicité

1 novembre 2021 - 16:05 | Mis à jour : 16:37

Services de garde : 1087 nouvelles places subventionnées au Bas-Saint-Laurent

Le premier ministre, François Legault, et le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, lançaient, le 21 octobre 2021, le Grand chantier pour les familles qui vise à offrir à chaque enfant un accès à une place en service de garde au Québec. Dans la foulée de ce lancement, le gouvernement annonce la création de 1087 nouvelles places en services de garde éducatifs à l’enfance (SGÉE) dans la région du Bas-St-Laurent d’ici 2025.

De ce nombre, le gouvernement du Québec attribue ainsi 260 nouvelles places dans l’appel de projets en continu lancé le 21 octobre dernier. Dans les MRC de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et de Kamouraska, le nombre possible de places supplémentaires est estimées entre 25 à 74.

Celles-ci s’ajoutent aux 827 places, dont 142 à Rivière-du-Loup en voie d’être créées, provenant d’appels de projets antérieurs. Il est important de note que ces données sont appelées à évoluer dans le temps en fonction des besoins.

Rappelons que lors du lancement du Grand chantier pour les familles, le gouvernement a, entre autres, lancé un nouvel appel de projets pour l’attribution de 17 000 places subventionnées partout au Québec, en plus d’un millier de places en milieu autochtone, pour un total de 18 000 nouvelles places pour compléter le réseau des SGEE. Ce plan est le plus ambitieux depuis la création du réseau, en 1997.

Cet appel de projets se fait en continu plutôt qu’à date fixe et offre plus de flexibilité en permettant aux demandeurs de présenter un projet à tout moment de l’année. Cette approche répond à une demande du milieu.

Le déploiement des places dans la région du Bas-Saint-Laurent :

Nom du territoire ciblé

Nombre de places en réalisation provenant d’appels de projets antérieurs

Nombre possible de places supplémentaire - ADP en continu

MRC Matanie

150

1 à 24

MRC Matapédia

52

25 à 74

MRC Rimouski-Neigette

433

1 à 24

MRC Mitis

50

25 à 74

MRC Basques

-

25 à 74

MRC Rivière-du-Loup

142

25 à 74

MRC Témiscouata

-

25 à 74

MRC Kamouraska

-

25 à 74

 

«Depuis 2018, bien des parents m’ont fait part de leurs difficultés à trouver un service de garde pour leurs enfants. L’annonce d’aujourd’hui me ravit puisque les concitoyennes et concitoyens que je représente auront bientôt de nouvelles places disponibles et surtout dans un environnement de qualité pour les tout-petits. Je suis confiant que l’annonce d’aujourd’hui va aider toutes les familles de notre circonscription», souligne Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup—Témiscouata.

«Partout au Québec, ce sont 37 000 nouvelles places qui verront le jour d’ici 2025. Comme gouvernement, on va aussi créer des places dès le moment où des besoins se feront sentir. On se donne les bons outils pour être plus efficaces et mieux développer notre réseau. Tous les enfants, peu importe d’où ils viennent, doivent pouvoir développer leur plein potentiel», explique Mathieu Lacombe, ministre de la Famille.

FAITS SAILLANTS :

Plusieurs mesures proposées dans le Grand chantier pour les familles impliquent des changements à la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance (LSGEE). C’est pourquoi le ministre de la Famille a déposé récemment à l’Assemblée nationale le projet de loi modifiant la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance afin d’améliorer l’accessibilité au réseau des services de garde éducatifs à l’enfance.

Avec les quelque 19 000 places en voie d’être créées et les 18 000 places annoncées lors de la présentation du Grand chantier pour les familles, ce sont 37 000 nouvelles places qui seront créées pour les familles du Québec.

Près de 25 ans après la création du réseau des services de garde, c’est la première fois qu’un gouvernement s’engage à ce que chaque enfant puisse avoir une place en SGEE et à ce que tous les parents puissent retourner sur le marché du travail et participer à l’économie du Québec.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article