Publicité

27 octobre 2021 - 15:34

Pénurie de sang O+ et chirurgies reportées : pas de collecte avant 14 jours au KRTB

Dominique Côté

Par Dominique Côté, Vidéojournaliste

Alors qu’Héma-Québec annonçait à la mi-octobre une pénurie dans sa banque de sang O+, plusieurs chirurgies non urgentes continuent d’être repoussées partout dans la province. Au Bas-Saint-Laurent, ce sont trois interventions qui ont dû être reportées dans la dernière semaine, et trois autres le seront également dans les prochains jours. 

Héma-Québec confirme qu’aucune collecte n’est prévue au KRTB avant 14 jours à La Pocatière. Les citoyens devront patienter 32 jours pour donner à Rivière-du-Loup.  

Tout comme plusieurs patients de la région, Denis Côté, un citoyen de Rimouski, est en attente d’une chirurgie non urgente ou élective à l’Hôpital régional depuis près de deux ans. Moins de 24 heures avant son intervention, qui était fixée pour le 21 octobre dernier, il a reçu un appel de l’hôpital lui signalant que son opération a été repoussée en décembre prochain. On lui explique alors que son médecin a dû prioriser une autre chirurgie. Mécontent, M. Côté a lui-même contacté son chirurgien, qui a finalement admis que le report de son rendez-vous était plutôt en raison d’une faible réserve du groupe sanguin O+. 

Les impacts de cette pénurie sont «très minimes» dans la région, selon le porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Gilles Turmel. «Probablement qu’on va les repasser le plus vite possible ces gens-là, dès que les banques de sang O positif seront redevenues plus à niveau ou normales, a-t-il souligné. Pour l’instant, aucun de nos hôpitaux vit de pénurie», a déclaré M. Turmel. En effet, seules les chirurgies électives sont touchées pour le moment. 

Vu l’étendue du territoire couvert par Héma-Québec, des régions plus éloignées comme le Bas-Saint-Laurent doivent ainsi patienter jusqu’aux dates déjà fixées pour les collectes mobiles, bien qu’il y ait une pénurie de sang O+ dans la province. 

Une responsable des relations médias de chez Héma-Québec a d’ailleurs souhaité rectifier les faits quant aux effets vécus avec cette faible réserve de ce groupe sanguin. Selon la relationniste, les besoins sanguins sont bel et bien répondus pour les chirurgies classées comme urgentes, mais ce sont plutôt les chirurgies électives qui sont impactées dans certaines villes. «Il est vrai qu’il y a une allocation restreinte en produits sanguins du groupe O positif, mais tous les besoins en cas urgents, pour les chirurgies urgentes, les patients atteints de cancers, par exemple, sont bien évidemment répondus», a-t-elle expliqué.  

PROCHAINES COLLECTES

Au KRTB, les citoyens de tous les groupes sanguins pourront se rendre au Centre Bombardier à La Pocatière, de 14h30 à 20h, le 9 novembre prochain pour donner leur sang. À Rivière-du-Loup, l’Hôtel Levesque accueillera l’équipe de collecte mobile d’Héma-Québec les 29 et 30 novembre prochains de 13h30 à 20h, puis se rendra à Saint-Pascal au Centre communautaire Robert-Côté le 2 décembre de 14h à 20h. 

En raison de la pandémie, ces dates de collecte sont toutes sur rendez-vous seulement. Les donneurs sont invités à se rendre sur le site Web d’Héma-Québec pour réserver une plage horaire.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article