Publicité

22 octobre 2021 - 06:03 | Mis à jour : 11:31

MRC de Témiscouata : Gaétan Ouellet présente de nouveaux engagements

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Valoriser l’agriculture et l’acériculture par la transformation en produits à valeur ajoutée, protéger nos cours d’eau, poursuivre le développement éolien et explorer l’énergie solaire sont de nouveaux engagements avancés par Gaétan Ouellet, candidat au poste de préfet de la MRC de Témiscouata.

M. Ouellet a d’abord parlé d’agriculture et d’acériculture qu’il entend valoriser s’il est élu le 7 novembre prochain. «Déjà forts de nos vastes territoires agricoles et acéricoles, à nous de valoriser l’élevage et les différentes cultures ayant des capacités de percer les marchés locaux, régionaux et pourquoi pas internationaux», a-t-il mentionné. «L’autonomie alimentaire, c’est une belle fenêtre pour le Témiscouata. Il y a des terres en friche qui pourraient servir pour de l’élevage ou en culture, on peut trouver ce qui a de la valeur ajoutée», a noté M. Ouellet. En plus d’en faire la promotion, la MRC peut appuyer des projets par l’entremise de ses programmes et fonds d’aide financière.

Le candidat a donné en exemple l’entreprise La Jardinière à Auclair. En plus de sa production de micropousses, de germinations et de jus d’herbe blé, on y cultive, en saison, des variétés de fleurs comestibles, des fines herbes, des petits fruits et des légumes de spécialité. Elle a également développé un nouveau produit, le champignon shiitaké, utilisé notamment dans la cuisine asiatique. Le shiitaké est le deuxième champignon le plus cultivé dans le monde, la Chine en est le plus grand producteur. Ce champignon contient des quantités impressionnantes de plusieurs vitamines et minéraux. Son principal composé actif est le lentinane, un sucre qui aurait des propriétés anti-cancer.

COURS D’EAU

La protection des cours d’eau fait aussi partie des engagements du candidat. «Avec l’augmentation de la circulation nautique, de la popularité des constructions de chalets, il est impératif que le préfet exerce un leadership pour accompagner les municipalités par l’entremise de programmes financiers pour supporter des projets de style station de lavage, affichage, etc. De plus la MRC, conjointement avec les inspecteurs municipaux, doit veiller au respect des normes pour les installations septiques ainsi que protéger les berges de nos lacs», a précisé M. Ouellet à cet effet. Selon lui, l’argent obtenu des parcs éoliens doit servir à ce genre de projets.

ÉOLIEN ET SOLAIRE

Gaétan Ouellet souhaite que la MRC de Témiscouata augmente son implication dans l’éolien. «En septembre dernier Hydro-Québec signait une entente historique avec l’état de New York pour l’approvisionnement en électricité pour les 25 prochaines années. À nous Témiscouatains de proposer des projets éoliens dont un qui est intéressant à Pohénégamook s’il rencontre l’acceptabilité sociale du milieu», a-t-il souligné.

Le candidat a aussi parlé d’énergie solaire : «C’est présentement à l’échelle individuelle, notamment pour des chalets, mais on pourrait explorer ça pour passer en mode collectif. Avec un cout/bénéfices en amélioration au cours des dernières années, l’énergie solaire pourrait devenir un revenu supplémentaire pour le Témiscouata et ainsi financer nos projets de développement et ce avec un minimum d’impact pour le citoyen payeur de taxes.»

PARC NATIONAL

Lors de ses engagements précédents, M. Ouellet a suggéré de mettre en place un projet pilote, après des négociations avec les autorités gouvernementales, pour permettre une certaine coupe de bois dans les limites du Parc national du Lac-Témiscouata, un territoire naturel protégé. Le candidat a maintenu sa position controversée tout en précisant ceci : «Ce n’est pas mon engagement numéro 1 qui va se réaliser.» Concernant son souhait de voir la phase 2 de développement du Parc national être enclenchée, il considère que cela s’inscrit dans la continuité de la volonté de ses prédécesseurs au poste de préfet de la MRC de Témiscouata.

 

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article