Publicité

18 octobre 2021 - 06:28

Honorer 40 années d’efforts pour doter l’Est-du-Québec de soins et de services cruciaux en oncologie

L’Association du cancer de l’Est du Québec était honorée de dévoiler cet après-midi une sculpture monumentale érigée en l’honneur de celui qui a posé la première pierre de sa fondation il y a bientôt 40 ans, en plus de livrer bataille pour que soient implantés dans la région des soins et des services cruciaux pour favoriser le mieux-être de la collectivité, le Dr Georges Levesque.

Nommée LE BÂTISSEUR, cette œuvre d’une hauteur de 3,8 mètres (12,5 pieds) installée en façade de l’Hôtellerie Omer-Brazeau est née des mains de l’artiste rimouskois Michael Bergstaller. Cette marque de reconnaissance est offerte avec fierté par ces témoins privilégiés des réalisations du Dr Levesque, soit Daniel Bénéteau, Nelson Charette, Robert Duchesne, Robert Huard, Paul-André Lavoie, Camille LeBlanc, Irvin Pelletier, Gaétan Rousseau, Guy Viel, ainsi que des contributeurs anonymes. L’Association tient également à souligner la contribution de Construction Albert inc. et TR3E Experts-Conseils inc., qui ont joué un rôle de premier plan dans la réalisation de ce grand projet.

UNE MARQUE DE RECONNAISSANCE

Portant haute la flamme de ses convictions, le Dr Georges Levesque a su attirer à lui, dès le début de sa carrière, les meneurs d’hommes capables de communiquer et de préparer les changements qu’il fallait réaliser pour assurer la survie des services en hémato-oncologie en région. Rappelons qu’au début des années ‘80, le gouvernement du Québec envisageait rapatrier dans les grands centres ce service aujourd’hui offert dans toutes les régions du Québec. Plus tard, le leadership du Dr Levesque juxtaposé à celui d’autres grands personnages parmi lesquels figure Omer Brazeau a conduit au développement de la radio-oncologie, à la construction de l’Hôtellerie Omer-Brazeau, à la mise en place d’une panoplie de services d’entraide, d’information et de support psychosocial pour les personnes touchées par le cancer dans l’Est-du-Québec, de même qu’au développement du Centre de recherche sur les biotechnologies marines, qui maintient entre autres une programmation de recherche orientée en oncologie. Au cours des dernières années, il a planché sur un projet lui tenant particulièrement à cœur : l’obtention, pour l’Hôpital régional de Rimouski, d’un statut universitaire régional et d’un contrat d’affiliation avec une faculté de médecine et une cohorte de formation de base en médecine.

Le travail que le Dr Levesque a réalisé en plus de quatre décennies de carrière est intimement lié à sa persévérance, à son savoir, à son expertise et à ses convictions profondes. Il a marqué son environnement et démontré des qualités humaines et professionnelles par des actions, des initiatives et des réalisations hors du commun. Toute sa carrière aura été consacrée à l’amélioration de la qualité des soins et du bien-être des citoyens de sa communauté, ainsi qu’au développement et à l’amélioration des services offerts à la population.

«Personnalité marquante du milieu médical et communautaire, le Dr Levesque est considéré comme l’une des figures de proue dans l’organisation des service de lutte contre le cancer au Bas-Saint-Laurent, sur la Côte-Nord, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Depuis 40 ans, grâce à sa compétence indéniable, à ses qualités profondément humaines et à son engagement personnel hors du commun, il a contribué de façon exceptionnelle à l’amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Cet homme de cœur et de conviction a également amélioré de manière très importante l’accessibilité aux traitements et à des services visant le mieux-être de nos communautés régionales. Nous sommes fiers que l’ampleur de sa contribution soit aujourd’hui mise en lumière de façon pérenne devant l’Hôtellerie Omer-Brazeau», exprime le président de l’Association du cancer de l’Est du Québec, Daniel Bénéteau.

UNE OEUVRE LUMINEUSE

Imaginée et créée à travers le regard du sculpteur Michael Bergstaller, l’œuvre LE BÂTISSEUR symbolise l’unité et l’universalité, mais aussi la continuité et l’évolution. Chaque pièce entrant dans la constitution de la sculpture est unique, variant dans sa taille et son apparence, à l’image de chacune des personnes que le Dr Georges Levesque a soignées, accompagnées.

Des formes pleines aux formes vides, on ressent la recherche d’un équilibre, la respiration, l’énergie qui circule. On perçoit aussi les obstacles qui se sont dressés en cours de route, bordés de fenêtres d’opportunité qui se sont ouvertes pour les surmonter. Et dans sa main gauche, une étincelle. La lumière qui représente l’espoir de guérison, l’espoir d’un mieux-être. La main bienveillante qui soutient la personne touchée par le cancer, l’enveloppe des meilleurs soins et lui offre les services les plus réconfortants. C’est le cercle infini de la solidarité qu’un jour un porteur d’étincelle a initié.

DONNER VIE À DE L’ACIER

Rimouskois d’adoption, élève de Roger Langevin, Michael Bergstaller est un expressionniste qui privilégie le contact direct avec sa matière de prédilection : l’acier. Il aime donner à cette matière dure et froide une valeur émotionnelle qui touche à l’absolu. Il est intéressé par les techniques de soudure, d’assemblage et de ferblanterie qui lui permettent d’unir l’ombre à la lumière, les formes pleines aux formes vides, l’intemporalité de ses œuvres avec l’usure naturelle de la matière. Ses sculptures illustrent la puissance du mouvement et s’insèrent volontiers à la vie publique comme une valeur ajoutée. Un de ses thèmes qu’il juge le plus inspirant est l’être humain, dont il dépeint les réactions au contexte social, public et privé, ainsi que dans ses dimensions les plus intimes. Il s’inspire également des histoires et des légendes qui font partie de la mémoire collective. Outre LE BÂTISSEUR, qui entre désormais dans le patrimoine culturel rimouskois, l’une de ses plus grandes œuvres est le Cheval Noir, sculpture monumentale installée sur le terrain de l’église de Notre-Dame-des-Neiges à Trois-Pistoles, qui lui a valu en 2008 le prix les Arts et la Ville. Au Québec, il a réalisé différentes sculptures monumentales qui font partie de circuits d’art public.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article