Publicité

11 octobre 2021 - 06:26

De nouvelles attributions parlementaires pour Maxime Blanchette-Joncas

De retour du caucus parlementaire du Bloc Québécois qui s'est tenu au parlement, le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, fait le point sur ses attributions parlementaires. «Mes dossiers sont la Voie maritime du Saint-Laurent ainsi que de l'Innovation et les Sciences, et j'en suis très heureux!», a déclaré le député.

«Près de 60% des citoyens du Québec vivent à quelques kilomètres du Fleuve, qui est central dans nos vies à bien des égards. De plus en plus, les gens s'intéressent à la faune et à la flore de ce joyau naturel. Or, la technopole maritime du Québec, Rimouski, compte de nombreux centres de recherche qui nous informent régulièrement sur la santé du Saint-Laurent. L'un des rôles du porte-parole parlementaire est de veiller à ce que les fragiles écosystèmes de notre grand Fleuve soient protégés, d'une part».

«Si l'on considère que 80% des biens que nous consommons transitent par le Saint-Laurent, d'autre part, il apparaît alors évident que les règles et normes internationales en matière de transport maritime touchent particulièrement le Québec. Et comme c'est un dossier international, il faut veiller à ce que ces règles et normes soient toujours plus strictes et mieux appliquées, notamment lorsque sont négociés des traités internationaux».

«Au cours de cette mandature, en tant que porte-parole, je me fixe comme objectif de mettre à jour le Rapport Saint-Laurent du Bloc Québécois, lequel date de 2010. Il nous faut une vision d'avenir et un plan d'action à jour ! À cette fin, j'ai déjà entrepris des consultations auprès des élus. Ces consultations vont se poursuivre auprès des acteurs du milieu, afin d'identifier rigoureusement tous les enjeux, qui seront ensuite classés par ordre d'importance et divisés en quatre thèmes, soit l'environnement et les changements climatiques, l'économie, le social, et les aspects internationaux».

«Concernant mon autre thème parlementaire à titre de porte-parole, celui sur l'Innovation et les Sciences, je dois dire qu'il s'agit de nouveaux dossiers pour moi qui, par conséquent, vont nécessiter un temps d'appropriation. Trois enjeux nourrissent ma réflexion pour le moment, et qui devrait orienter mon action. Les voici : 1) les milliards que le fédéral s'apprête à investir pour relancer l'économie doivent nous permettre d'opérer la nécessaire transition écologique, alors nécessairement, cette relance passe par la recherche, l’innovation et la technologie ; 2) il est essentiel d'investir dans la recherche fondamentale et appliquée pour trouver des solutions durables aux défis environnementaux et anticiper, par exemple, de nouvelles pandémies ; alors en conséquence ; 3) les chercheurs doivent avoir les outils et ressources nécessaires pour concrétiser leurs projets», a conclu M. Blanchette-Joncas.

Le 20 septembre 2021, le bloquiste Maxime Blanchette-Joncas a été réélu dans Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques avec près de 50 % des suffrages et plus 10 000 voix d'avance sur sa plus proche rivale.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article