Publicité

10 octobre 2021 - 06:01

Comment 50 bacs deviennent des centaines de sourires

Toutes les réactions 1

La saison estivale vient de se terminer, c’est donc maintenant le temps d’apprécier tout ce qu’elle nous a apporté. Justement l’entreprise Les Fibres de Verre Rioux a offert beaucoup cet été, peut-être même sans que certains s’en rende compte. Grâce à un don généreux de 50 bacs en fibres de verre, des centaines de personnes de la communauté ont pu créer des jardins, récolter et partager les fruits de leur dur labeur. 

Prenons par exemple la municipalité de Notre-Dame-des-Neiges qui a décidé de placer ses bacs au centre communautaire pour qu’ils soient accessibles à tout le monde. Annie Boucher, technicienne en administration à la Municipalité, nous partage le plaisir que les jeunes ont eu de voir pousser les légumes et la fierté qu’ils éprouvaient lorsqu’ils rapportaient leurs récoltes à la maison, que ce soit des laitues, des radis ou des fèves, tout sauf les pois qui étaient, semble-t-il, dévorés sur place pour le plus grand plaisir des enfants. Une expérience enrichissante qui les rend déjà impatients de recommencer l’année prochaine.

Un exemple parmi tant d’autres qui illustre comment avec une bonne idée et l’aide des organismes communautaires qui ont permis de coordonner le projet, le faire grandir et s’épanouir, comme le dit si bien Pascale Gagnon, propriétaire de la compagnie Les Fibres de Verre Rioux, on peut avoir un impact à long terme dans la vie des gens. Car ces jardins sont là pour rester.

Soulignons que ce projet a bel et bien vu le jour à l’intérieur même de l’entreprise Les Fibres de Verre Rioux. C’est l’initiative des employés(es) qui a permis à tout cela d’exister, ils ont d’eux-mêmes proposé l’idée du projet pilote qui a été appuyé par la direction. C’est bien la preuve qu’ils ont à cœur de pouvoir contribuer au bien-être de leur communauté, tout en améliorant la santé de notre planète. C’est pourquoi on tient à les remercier chaleureusement d’aider à faire une différence et à permettre aux Basques d’être toujours de plus en plus unique.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • ❇️ Bon, j’en apprends encore.

    ❇️ J’avais toujours eu l’impression que c’était impossible de se faire un jardin avec ce genre de bac; j’envoie ce reportage à mes contacts, on en sait jamais assez.

    👍 Également, Félicitations pour l’initiative.

    André Bernatchez - 2021-10-10 09:55