Publicité

2 août 2021 - 10:51 | Mis à jour : 10:56

Sinistre de juin 2020 : la Ville de Pohénégamook fait le bilan

Un peu plus d’un an après le sinistre survenu le 21 juin 2020, la Ville de Pohénégamook dresse le bilan des interventions effectuées ainsi que des efforts consentis afin de mieux prévenir ce genre d’incidents.

Rappelons qu’en juin 2020, un violent orage a déversé plusieurs dizaines de millimètres de pluie en l’espace de quelques heures sur le territoire de la ville, créant d’importants dommages aux infrastructures publiques et à plusieurs résidences privées. La chute d’arbres a également causé des pannes d’électricité majeures, privant près de 1 600 foyers du secteur pendant de nombreuses heures.

Loin d’être restée les bras croisés suite aux soubresauts de Dame Nature, l’administration municipale s’est rapidement mobilisée afin de remettre en état les installations les plus touchées et rétablir la sécurité sur son réseau routier. L’équipe des travaux publics a ainsi travaillé à consolider bon nombre de routes dans les différents quartiers de la ville au cours des semaines ayant suivi le sinistre, une attention particulière ayant été portée à la route du Vieux Chemin, plus lourdement endommagée. Certains travaux moins urgents, n’ayant pu être réalisés l’année dernière, seront complétés en période estivale.

Au cours des derniers mois, la Ville a également invité ses citoyens à déposer des demandes d’aide auprès du ministère de la Sécurité publique afin de couvrir certains frais associés à la remise en état de leurs propriétés. Le dossier de réclamation de la Ville de Pohénégamook, pour sa part, est présentement à l’étude auprès de ce même ministère, en vue de l’obtention d’une indemnisation pour les coûts de réparation de son réseau routier.

De son côté, le ministère des Transports travaille en étroite collaboration avec la Ville de Pohénégamook afin de mieux prévenir les impacts de ce type d’incident sur la route 289, dont elle a la gestion. À la suite des inondations de juin 2020, le Ministère a ainsi procédé à divers travaux aux abords de cette route, notamment en effectuant le nettoyage de ponceaux dans le secteur de l’ancien musée de voitures anciennes (1571, rue Principale) ainsi qu’à l’intersection de la route 289 et du Rang 6. De plus, celui-ci a procédé à la réparation d’un ponceau près de la Cantine Pitch, de même qu’au nettoyage et à l’empierrement de fossés pour stabiliser la route des secteurs de Saint-Éleuthère et d’Escourt, ainsi que certaines entrées privées. Enfin, en 2021, le Ministère a un projet de réparation et de remplacement de puisards dans ces mêmes secteurs, ainsi que différents travaux d’empierrement et de remplacement de bordures afin de mieux canaliser l’eau.

Dans un autre ordre d’idée, et ce dans une perspective d’amélioration à long terme, la Ville de Pohénégamook a entamé une démarche en vue de se doter d’un plan d’adaptation aux changements climatiques. En effet, l’administration municipale souhaite se doter d’un outil concret et tangible afin de mieux se prémunir face à l’augmentation de la fréquence et de la violence d’incidents climatiques. Ce plan, dont certains détails restent cependant toujours à déterminer, permettra assurément une meilleure planification des initiatives municipales au cours des prochaines années.

«La Ville de Pohénégamook reconnaît les impacts importants qu’ont engendré les pluies diluviennes du 21 juin sur son territoire, non seulement pour ses infrastructures, mais également sur les propriétés de nombreux de ses résidents. C’est pourquoi il importe à notre administration de trouver des solutions pérennes en vue mieux prévenir de tels événements, d’autant plus que ceux-ci sont appelés à devenir plus fréquents en raison des changements climatiques», a mentionné Louise Labonté, mairesse.

En concluant, la Ville de Pohénégamook tient à remercier l’ensemble de la population pour sa compréhension et sa résilience, de même que le ministère des Transports pour sa précieuse collaboration, la MRC de Témiscouata ainsi que l’OBV du fleuve Saint-Jean pour leur soutien et leur recherche de solutions afin de prévenir les situations similaires dans le futur.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article