Publicité

17 juin 2021 - 12:42 | Mis à jour : 12:47

La présence de vermine force la fermeture prématurée de l’école de Saint-Cyprien 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’année scolaire s’est conclue quelques jours plus tôt que ce qui était initialement prévu à l’École des Jolis-Vents de Saint-Cyprien. La présence de rongeurs indésirables a été déterminée et nécessite une intervention d’une entreprise spécialisée, a appris Info Dimanche. 

Le Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs a confirmé jeudi que les portes de l’école primaire ont été fermées en fin de journée, hier, afin de permettre le bon déroulement de l’opération. Selon nos informations, il s’agit de rats. Leur nombre est inconnu, mais on ne parlerait pas d’une infestation. 

«Depuis quelques semaines, les gens présents sur place ont remarqué des signes d’activités et des excréments. On a fait appel à une firme spécialisée qui a mis en place un protocole complet pour l’intervention», explique la directrice générale du CSSFDL, Nancy Couture, jeudi avant-midi, précisant que la sécurité des élèves et celle du personnel n’a jamais été en jeu. Aucun rongeur n’aurait d’ailleurs été observé. 

«Ce sont des bêtes extrêmement intelligentes qui sont actives la nuit, alors il y a tout un processus pour les apprivoiser. Le protocole fonctionne très bien et les spécialistes sont maintenant prêts à faire les captures», ajoute-t-elle, ne cachant qu’il s’agit d’une «situation désagréable» que l’on souhaite corriger le plus rapidement possible. 

L’École des Jolis-Vents a été fermée, puisque l’intervention des spécialistes se déroulera beaucoup plus facilement - et efficacement - s’il y a une «accalmie» au sein des locaux. Nancy Couture précise que les conditions favorables étaient aussi réunies pour aller de l’avant maintenant, puisqu’il ne restait que quelques jours au calendrier scolaire et que le Complexe Louis-Santerre était disponible pour permettre le maintien d’activités.

Le Centre de service scolaire n’a d’ailleurs pas décidé de procéder à des cours à distance, justement en raison de la fin imminente des classes. Ces journées à l’école étaient aussi surtout dédiées à différentes activités. 

«Nous avons plutôt choisi d’ouvrir le service de garde gratuitement à l’ensemble des élèves. Le service de transport scolaire se poursuit et les jeunes seront amenés à l’aréna où des activités sont organisées. Par exemple, le 22 juin, des jeux seront loués. La présence des élèves est facultative, mais c’était vraiment important pour nous de ne pas coincer les parents», mentionne Mme Couture. 

La fermeture de l’école donne aux spécialistes et au personnel du CSSFDL une semaine de plus pour se préparer à la prochaine rentrée scolaire. Une fois les bêtes attrapées, une vaste opération de nettoyage sera enclenchée pour que tout soit mis en place en vue du retour à l’école à la fin du mois d’aout. On s’assurera également d’effectuer des travaux et de colmater les fuites afin d’éviter que cette situation ne se reproduise à nouveau.  

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article