Publicité

16 juin 2021 - 17:31

Une entrée plus facile au Nouveau-Brunswick pour les Témiscouatains

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Traverser la frontière du Québec pour se rendre au Nouveau-Brunswick est maintenant plus facile pour les résidents du Témiscouata. Depuis mercredi, minuit, ceux-ci n’ont plus à s’isoler ou à passer un test de dépistage afin de détecter la COVID-19.  

À compter de minuit, jeudi, les voyageurs témiscoutains, de même que ceux en provenance de la MRC d’Avignon en Gaspésie, n’auront également plus à s’enregistrer avant de se présenter à la frontière. 

La première phase de déconfinement de la province néo-brunswickoise était initialement prévue pour le 7 juin, mais elle a été repoussée d’une semaine pour atteindre une couverture vaccinale (première dose) d’au moins 75 % pour la population de 12 ans et plus. 

La deuxième phase de déconfinement, annoncée mercredi et conditionnelle à l’obtention d’une couverture vaccinale totale (2 vaccins) de 20,2 % chez les 65 ans et plus, a de son côté été devancée de deux semaines. 

La réouverture de la province voisine permettra la reprise, en quelque sorte, des relations sociales et économiques entre les différentes communautés frontalières. 

AUTRES QUÉBÉCOIS ET CANADIENS 

Pour les résidents d’autres régions du Québec et du Canada, il sera aussi possible de se rendre au Nouveau-Brunswick. Le gouvernement précise que la période d’isolement et les tests de dépistage ne seront plus requis pour les personnes qui ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19. 

Quant aux résidents canadiens non vaccinés, ils devront s’isoler et subir un test de dépistage de la COVID-19 au jour 5 (résultat obtenu au plus tard au jour 7) avant de pouvoir mettre fin à l’isolement.

Dans les deux cas présentés ici, il est toutefois important d’enregistrer son voyage avant de se présenter à la frontière. C’est possible de le faire ici.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article