Publicité

15 juin 2021 - 10:39

La maltraitance des ainés et des personnes vulnérables dans le collimateur du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent a annoncé mardi le lancement de sa politique de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité. La maltraitance peut être psychologique, physique, sexuelle, organisationnelle, matérielle ou financière. Elle peut aussi impliquer de l’âgisme, la violation des droits ou la stigmatisation.

Puisque chaque personne a droit au respect et à la dignité, le CISSS du Bas-Saint-Laurent entend prévenir et intervenir dans ces situations. Les personnes aînées et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité doivent être protégées de mauvais traitements menaçant leur bien-être.

«Au quotidien, cela implique que l’usager ou le résident soit traité et reçoive des services dans un environnement exempt de violence ou de négligence lui assurant une protection, une sécurité et une qualité de soins et de services adaptés à sa condition», souligne-t-on.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent entend aussi favoriser la bientraitance qui vise le bien-être, le respect de la dignité, l’épanouissement, l’estime de soi, l’inclusion et la sécurité de la personne. Cette politique s’applique à l’ensemble des usagers et des résidents recevant des soins et des services dans une installation du CISSS du Bas-Saint-Laurent ou à domicile, incluant les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires (RI) et les ressources de type familial (RTF).

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article